Connect with us

Actualités

Toronto perd Norman Powell : une victoire contre le Jazz au goût amer

AP Photo/Rick Bowmer

Cette nuit lors de la rencontre face au Jazz à l’extérieur, les Raptors se sont imposés dans la douleur et non sans pertes sur le score de 101-92. Pourtant, ce match avait tout d’un piège pour les Canadiens qui sortaient d’une victoire hier contre Sacramento et qui jouait Utah en back-to-back sans Marc Gasol et Fred Vanvleet. Les hommes de Nick Nurse n’ont pas craqué, mais ils y ont tout de même laissé des plumes.

Dès l’entame du premier quart-temps, ce sont pourtant les locaux qui s’affichent en prenant rapidement les devants. Toronto est un peu à la ramasse, et les restes de la rencontre d’hier se font sentir. Mauvaise nouvelle pour les Raptors, Norman Powell se blesse à la cheville lors d’un contact avec OG Anunoby et ne reviendra pas de la rencontre. La machine canadienne semble éteinte et Utah en profite, mais Toronto revient bien et termine le quart-temps sur le score de 27-22.

Les douze minutes suivantes vont être compliquées pour la bande de Kyle Lowry, en effet les Raptors vont subir énormément de pertes de balles, offrant des points faciles sur transition aux joueurs du Jazz. Cependant, encore une fois, les visiteurs vont infliger un 13-4 dans le sillage d’un Serge Ibaka intenable à 3 points. Toronto rentre ainsi au vestiaire avec 6 points d’avance sur le score de 57-51 grâce à un Serge Ibaka très affûté. (17 points à 7/11 au tir dont 3/5 du parking et 7 rebonds)

La deuxième période va être sensiblement pareille pour Toronto qui va poser son jeu et jouer dur en défense pour limiter les offensives du Jazz. Avec un trio offensif Ibaka — Siakam — Lowry, les dinos confortent leur avance tout en tenant Utah à distance. Dans le 4e quart, le Jazz va pourtant revenir à 2 petits points, mais la lucidité est du côté de Toronto qui coup sur coup va punir les locaux grâce à un step-back 3 de KLowry et un contre d’Anunoby sur Gobert. Les deux hommes vont d’ailleurs se faire exclure quelques minutes après suite à une altercation où les deux joueurs en sont venus aux mains. Toronto va plier le match grâce aux nombreuses fautes commises par le Jazz, envoyant ainsi les Canadiens sur la ligne des lancers francs.

Côté Toronto, Nick Nurse a pu compter sur un trio Ibaka (27 points, 13 rebonds), Siakam (27 points 11 rebonds et 8 passes) ainsi que Lowry (21 points et 7 passes). Pour le Jazz, ce fut beaucoup plus compliqué, en effet, sale nuit pour les shooters de Salt Lake City avec un Donovan Mitchell compilant 11 points à 4/16 au tir, même constat pour Mike Conley, 13 points à 4/12. Rudy Gobert quant à lui a été tout simplement fantomatique et s’est complètement fait éteindre par Serge Ibaka. Le Français termine la rencontre avec 6 points et 4 rebonds.

Ce match avait tout d’un piège pour les hommes de Nick Nurse et pourtant, ils ont montré une belle force de caractère en allant chercher cette victoire à l’extérieur contre une équipe du Jazz qui restait sur 5 victoires d’affilée. Le process est en marche du côté de Toronto qui s’affirme comme un des gros prétendants à l’Est et ce, malgré les indisponibilités de Marc Gasol, Fred Vanvleet et maintenant Norman Powell.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités