*
Connect with us

Actualités

Toronto a failli choke une nouvelle fois : les Raptors doivent absolument régler ce problème

Les Raptors ont failli encore perdre. Toujours de la même manière, en perdant le fil de la rencontre à cause d’un 4ème quart-temps pour le moins catastrophique. Les hommes de Nick Nurse ont failli y laisser leur peau mais parfois, même une sale victoire, peut permettre de changer de dynamique encore plus dans la situation de la franchise canadienne. Leur bilan est de seulement 3 victoires pour 8 défaites, Pascal Siakam profitera ainsi avec ses coéquipiers de cette win opposée à Charlotte.

Dur pour Toronto de « revenir » à la maison. Car en fait, il y a pas vraiment de maison. Les Raptors jouent désormais à Tampa et ne sont pas encouragés. Les (peu) fans viennent regarder de la NBA, pas supporter une équipe. Kyle Lowry et sa troupe essaient de s’habituer tant sur le terrain et en dehors. Non seulement leurs vrais fans ne sont pas là mais aussi leur famille. Durant le roadtrip, les fins de match ont été apocalyptiques. Opposé à Portland, l’équipe préférée de Drake avait dominé TOUT LE MATCH, elle perd son avance et Pascal Siakam se rate pour le game winner. Contre Golden State, c’est un peu différent. Le scénario est contraire et grâce à Vanvleet, ils passent devant dans la dernière minute. Finalement, Damion Lee provoque 3 lancers, les rentrent, et 24 heures avant avoir raté contre les Blazers, Pascal Siakam échoue à nouveau au buzzer. Le match d’hier n’a d’ailleurs pas été différent, enfin presque, ils sont repartis avec la victoire.

Dans le dernier quart-temps, ils n’inscrivent que 12 petits points. La faute à qui ? Une bonne zone des hommes de James Borrego. Les Raptors n’arrivent pas à mettre un pied devant l’autre pendant que les Hornets déroulent. Et on rappelle avec l’absence de Gordon Hayward. De -13, Charlotte revient à 3 petits points. De Terry Rozier à P.J Washington, en passant à Miles Bridges et même Lameo Ball, le comeback est presque complété. Quand il reste 9.8 secondes à jouer, ils ont l’occasion d’égaliser mais Devonte’ Graham et P.J Washington échoueront successivement. Problème mental ? Problème tactique ? Sans doute un peu des deux. Faire des stops pour gagner est essentiel mais marquer aussi. Terry Rozier réalise un super game avec 22 points à 10/16. Il produit une saison exceptionnelle et Lamelo Ball frise le triple-double. Si Devonte Graham retrouve un semblant d’adresse (5/12 à 3 points mais 0/3 à 2 points), il ne manquera que le retour de Gordon Hayward pour repartir de l’avant. La source de satisfaction est toute trouvée à Toronto en présence de Chris Boucher. Avec son Hoodie Paris en conférence de presse, il était tout fier et il a raison. L’intérieur a tout explosé et a donné ce surplus d’énergie qui coutera double en fin de match : 25 points à 8/12 au shoot, 2/4 à 3 points, 10 rebonds et 2 contres.

Les deux équipes se retrouvent dès demain soir ! La zone de Charlotte avait beau être parfaite, Toronto se doit de trouver des moyens efficaces pour ne plus avoir des trous d’airs comme ce fut le cas cette nuit. Ne mettre qu’un point par minute pendant tout un quart-temps, c’est une faute professionnelle. Avec cette victoire, il faut repartir sur de bonnes bases. Le prochain roadtrip n’est que le 24 janvier, de quoi bien travailler à l’entraînement d’ici là.

Bienvenue en 2021 : Demarcus Cousins et Rudy Gay ont trouvé un nouveau moyen de se handshake

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités