Connect with us

Actualités

Tobias Harris avait des comptes à régler avec le Magic : 28 points dans les dents, les Clippers restent la meilleure équipe de Los Angeles

Source photo : Twitter

Ce n’est pas la première fois que ça arrive. Orlando commence fort mais finit faible. Ils n’ont pas écouté les  vidéos de motivation de The Rock. Défaite à cause d’un Tobias Harris qui avait des comptes à régler avec son ancienne équipe.

Le dimanche n’est pas toujours un bon jour pour regarder du basket. C’est clair que l’horaire fait zizir mais les joueurs sont souvent en mode gueule de bois. Notre discours est un peu vilain car si Orlando n’aime pas bien finir les matchs, Los Angeles adore. Il faut avoir les doigts d’un mille pattes pour compter leurs différents comebacks cette saison. On voit bien que les Clippers ont du mal en ce début de rencontre, à l’image de Tobias Harris qui commence par un horrible 0/6 au shoot. Son début de match est digne de House of cards sans Frank Underwood, c’est à dire merdique au possible. Trop préoccupé par ses shoots ratés, il s’est mis peu à peu dans le flow du game et a pesé au fur et à mesure que la rencontre avançait. Les Clippers étaient quand même en retard de 10 points après 12 minutes et surtout un vilain 7/26 au shoot. Ils domineront les 3 quart-temps suivants au scoring pour remporter leur 11ème match de suite face au Magic. Le fond ne fut pas vraiment assuré mais ce qui compte c’est la forme ! Tobias Harris terminera la rencontre avec 28 points, soutenu par les 17 de Lou, Danilo et Shai.

Orlando ne joue pas bien en ce moment, en témoigne leur pourcentage au shoot. Il va falloir se doper comme un myplayer sur 2K car il est indécent de rater autant d’opportunités en attaque. Que de shoots libres ratés et ce n’est pas un hasard si les potes d’Evan Fournier terminent la rencontre à moins de 40% au shoot. Tout allait si bien dans le 1er quart-temps, avec Vucevic qui ramasse toutes les briques de ses potes avec 11 rebonds. Une illusion au final car si en face, aucun shoot ne rentrait, la situation allait s’inverser. De 38% au shoot, les Clipps passeront à 47% en seconde mi-temps. C’est bien la différence entre les deux équipes. Los Angeles a les ressources avec leurs joueurs doués en one on one, capables d’aller au cercle, de mettre des layup ou aller chercher les fautes. A l’heure qu’il est, le Magic n’a pas ses armes. 
Autre fait notable, Marcin Gortat a joué 25 minutes, son record de la saison pour frôler le double double contre son ancienne équipe. Et si vous voulez faire mal aux fans du Magic au bureau, sachez qu’ils n’ont plus gagné face aux Clippers depuis 2013…

La bande de Tobias Harris fait une remarquable saison. Un peu en galère en décembre, elle profite de la méforme de ses concurrents directs comme les Lakers. Gagner sans forcément bien jouer offensivement, c’est la marque des grands.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités