Connect with us

News

Steve Kerr compare l’esprit de compétition de Michael Jordan et Draymond Green : la même faim mais un meilleur contrôle chez MJ

Steve Kerr a la chance d’avoir pu être parmi l’équipe qui a gagné 73 matchs et celle qui a gagné 72 matchs. Il s’exprime sur les deux numéros 23 de ces deux équipes et ce qui les rassemblent : l’esprit de compétition !

Michael Jordan était un compétiteur né. Il voulait toujours dominer ses adversaires, de l’échauffement à l’entraînement. Quand il était à la fac, il n’était pas encore Mike. Il n’était pas le plus féroce, le plus talentueux et pourtant, c’est lui qui sera des années plus tard le meilleur joueur de l’histoire. Pourquoi ? Grâce à son mental et surtout son esprit de compétition. Il en va de même pour Draymond Green. Non il n’est pas le futur meilleur joueur de l’histoire mais sa hargne et son envie, lui ont permis de passer remplaçant à titulaire, puis star. Steve Kerr explique cette ressemblance mais aussi différence à la fois :

« Avec Michael, avec Draymond en tant que coéquipier ou coach, vous le sentez. Vous l’entendez. Vous le voyez tous les jours à chaque entraînement. Michael faisait un meilleur job que Draymond en le cachant durant les matchs. Il ne montrait pas qu’il perdait son calme ou sa maîtrise de soi durant les matchs. »

Le documentaire « The Last Dance » le montrera mieux que quiconque. Michael Jordan était un leader certes, mais un leader tyrannique avec ses coéquipiers. Il n’hésitait pas à les tester physiquement et surtout mentalement, notamment à l’entrainement, un point où veut insister Steve Kerr. Concernant Draymond Green, il le fait aussi mais encore plus en match, où il perd son calme plus d’une fois et ses filets de bave le prouvent. Kevin Durant peut en témoigner, et l’incident contre les Clippers est loin d’être isolé. Cette attitude lui permet de jouer à son meilleur niveau mais peut aussi faire ressortir le pire de lui même.

Les deux numéros 23 ne sont pas les plus faciles à vivre, on plaint leurs coéquipiers, chacun à leur époque mais il faut toujours ce type de joueurs pour aller au bout.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News