Connect with us

News

Jamal Crawford admire Derrick Rose et déplore le manque de respect : « C’est un Hall of Famer, il est incroyable ! »

source image : news.yahoo.com

Jamal Crawford n’a pas retrouvé d’équipe cette année, il n’en reste pas moins attentif au déroulement de la saison. Il savoure d’ailleurs l’excellent exercice Derrick Rose à Detroit, l’un de ses joueurs préférés.

Dans une équipe de Detroit en naufrage, repartie pour un nouveau processus de reconstruction après les départs de Reggie Jackson et Andre Drummond, Derrick Rose, lui, surnage. Il réalise la meilleure saison depuis son titre de MVP en 2010-2011. Avec ses 18.1 points et 5.6 passes de moyenne en 50 matchs, il se place d’ailleurs comme candidat légitime au titre de meilleur sixième homme de l’année.

Une saison qui réjouit les fans du monde entier mais aussi la plupart des joueurs NBA, heureux de voir que la carrière de l’enfant de Chicago connaisse un nouveau souffle après ses terribles blessures aux genoux. C’est le cas de Jamal Crawford qui a pu apprécier les performances de son ancien coéquipier à Minnesota. Interrogé par Scoop B Radio, le créateur du Shake and Bake, déclare tout son amour pour D-Rose mais déplore le manque de respect accordé à l’ancienne coqueluche du United Center :

« Oh, j’adore le voir jouer. C’est quelqu’un qui a été un peu oublié dans un sens, je pense que certaines personnes ne lui ont pas donné le respect qu’on lui doit. C’est un Hall of Famer, il est incroyable. C’est vraiment un plaisir de le voir jouer. C’est une personne authentique. Pour être honnête, je suis l’un de ses plus grands fans. J’adore le voir jouer. »

Après sa descente aux enfers, Derrick Rose a connu un parcours chaotique. Entre un procès pour viol, une expérience déroutante à New York et Cleveland et une rupture de contrat à Utah, l’éternel n°1 des Bulls a carrément songé à arrêter sa carrière, moralement épuisé par toutes ces blessures et péripéties. Mais il n’a jamais abandonné, comme le pense Jamal Crawford, au fond de lui, D-Rose savait qu’il était spécial :

« Pensez à ça » continue Crawford. « il a toujours su qu’il était D-Rose depuis le début. Quand il était à Cleveland, à Minnesota,  même quand il a été coupé par Utah. Mais il savait qu’il était le même gars depuis toujours. »

La carrière de Derrick Rose est certainement l’une des plus belles histoires de la grande ligue. A son arrivée en NBA, il révolutionne son poste. Ses qualités athlétiques hors du commun, son influence sur le jeu ont permis aux Bulls de retrouver le devant de la scène. En 2011, il devient alors le plus jeune MVP de l’histoire. Avant de se briser les genoux, et d’entrer dans une spirale infernale. On pense alors la carrière du meneur star enterrée, mais la rédemption n’est jamais loin. Le 31 octobre 2018, il fait taire tout le monde en inscrivant 50 points avec les Wolves. Derrick Rose a su adapter son jeu aux nouvelles exigences de son corps pour régaler à nouveau les fans du monde entier.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News