Stephen Curry a pris feu pour détruire les Blazers : 36 points, 9 passes et 9 bombes à 3 points, c’est presque trop facile – The Daily Dunk
Connect with us

News

Stephen Curry a pris feu pour détruire les Blazers : 36 points, 9 passes et 9 bombes à 3 points, c’est presque trop facile

Source photo : Noah Graham

Portland a pris très cher. La fatigue ? Peut être ? Stephen Curry ? C’est certain. Le joueur de Golden State a tout simplement détruit les Blazers. Il a profité du laxisme de la défense adverse pour bien salir sa feuille de match. Klay Thompson a bien aidé et avec Golden State qui shoote à 51% à 3 points, il n’y avait pas de raison pour espérer. Victoire 116 à 94.

On sent bien que la série contre Denver a laissé des traces. Les Blazers ont couru après les Warriors durant tout le match. Le début de 1er quart-temps sera surtout un round d’observation. Klay Thompson est celui qui aura la main la plus chaude durant les premiers instants du match. Portland perd 5 ballons en 5 minutes et ce sont avant tout les role-players qui se mettent en évidence, avec leur backourt qui se fait trapper logiquement. Damian Lillard shootera à 4/12 et CJ McCollum à 7/19..  Les intérieurs vont devoir être très bons à Portland dans la suite de la série car il faudra soulager ses stars. Pas forcément mettre tous les paniers mais surtout prendre les bonnes décisions. C’est sur les picks que Golden State se montre ultra agressif pour chasser les deux stars d’en face. Par la suite Curry se montrera à son tour, en scorant 8 points en 10 minutes. Les Warriors mèneront 27 à 23 à la fin du 1er quart-temps, ponctué sur un beau buzzer de Rodney Hood, un des rares bons joueurs de Portland.
Le 2ème quart-temps sera bien plus compliqué. Si CJ se montre au début, les siens ratent une tonne de shoots ouverts, notamment Seth Curry. Le jeu de passe de Golden State peut se montrer au grand jour, surtout que ce n’est plus la défense de Houston en face. Jerebko fait une superbe entrée en jeu, en témoignent ses 7 points. Portland défendra mieux par la suite mais rien ne peut arrêter ce diable de Stephen Curry. Pour fermer le quart-temps, il plante 2 gros shoots à 3 points et pointe déjà à 19 points à la mi-temps. Golden State rentre aux vestiaires avec une avance de +9.

Golden State va prendre le large dans le 3ème quart-temps. Les hommes de Terry Stotts semblent avoir abdiqués puisque la défense sur Stephen Curry est absente. Il shoote comme si c’était l’entraînement et il n’est pas le seul. Les Dubs ont terminé sur un incroyable 17/33 à 3 points. Klay Thompson (26 points) se met aussi au travail mais les Blazers vont se réveiller en fin de 3ème quart-temps. Le banc fait du très bon boulot avec Seth Curry et Rodney Hood. Après avoir eu 17 points d’écart, les Blazers reviennent à 6 points, grâce au buzzer de Damian Lillard, pourtant décevant jusqu’à là.
La star sort pour se reposer et on voit clairement son leadership manque. Klay Thompson recommence à chauffer à 3 points en larguant 2 bombes coup sur coup pour refaire un écart. Les Blazers n’arriveront pas à revenir. Ils n’arrivent pas à défendre mais leur attaque est vilaine, avec aucun spacing et une attaque au ralenti. A 3 minutes de la fin, les remplaçants rentreront.

Rendez-vous dans deux jours pour savoir ce que va donner. Portland doit réagir et se montrer plus entreprenant. L’intensité n’est pas digne d’un match de finale de conférence. Damian Lillard doit se montre bien plus agressif. Deux mauvais matchs de suite, c’est à la limite du crime.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News