Connect with us

Actualités

Spida était en mission pour détruire les Knicks : « Donovan Mitchell n’allait pas nous laisser perdre le match »

NBA – Donovan Mitchell fait logiquement partie des candidats au MVP pour les deux premières semaines de compétition. Oui, c’est encore tôt mais sans Darius Garland, l’arrière joue à un niveau assez époustouflant. Attention, les Cavs peuvent vraiment devenir dangereux.

On peut y voir une coïncidence, mais dans son esprit, cela n’en n’est pas une. Donovan Mitchell avait pour mission de détruire les Knicks, lui qui se voyait dans cette franchise. Pour faire un match complet, il a fait LE match complet : 38 points à 12/20 au shoot, 8/13 à 3 points et 12 passes décisives. C’est la première fois qu’il atteint autant de passes décisives. Cela a permis de battre des Knicks tenaces qui malgré un bon début de saison, n’arrivent toujours pas à gagner à l’extérieur (3 matchs et 3 défaites). Kevin Love et Donovan Mitchell ont combiné 28 points dans la seule dernière période. New-York a tout simplement craqué en ne marquant que 15 points et en encaissant 37 dans les 12 dernières minutes du match. Cleveland avait la main chaude à l’image de Spida. 23 paniers à 3 points rentrés sur 50 tentés (un record). Et en parlant de record en carrière, Dean Wade a participé à la fête avec un 6/8 de loin (22 points). Les Cavs ont été mené une grande partie du match mais n’a jamais perdu foi comme le précise bien Kevin Love en conférence de presse.

Qu’est ce que ça donne Cleveland cette saison ? 5 victoires et une seule défaite. Les coéquipiers de Darius Garland n’ont perdu aucune rencontre à la maison. Hier soir, Evan Mobley a ajouté 16 points et on a bien cru que les Knicks allaient gagner après avoir penché le momentum de leur côté. Jalen Brunson était chaud dans le 3ème quart-temps avec 12 points et 3 passes, sans oublier le coup de chaud d’Evan Fournier dans son corner favori. Thibodeau n’avait pas la rage après la rencontre, il a tout simplement vu une équipe mieux exécuter quand ça comptait vraiment. Mais que dire de la performance de Donovan Mitchell qui voulait gagner contre sa ville natale ? 15 points et 5 paniers à 3 points dans le seul premier quart-temps et surtout une fin de match maîtrisée d’une main de maître. On laisse le dernier mot de la fin à son coach JB Buckerstaff, qui résume parfaitement la rencontre d’hier :

« Donovan Mitchell n’allait pas nous laisser perdre le match. Des deux côtés du terrain, il a fait le boulot. C’est un joueur complet. Ce gars est élite. Je ne sais pas ce qu’il ne peut pas faire sur un terrain. »

Une belle déclaration d’amour et elle est méritée. Donovan Mitchell se sent plus à l’aise à Cleveland car il est dans le bon rôle et avec des joueurs plus complémentaires. On a hâte de le voir évoluer avec Darius Garland, en attendant, le numéro 45 doit tenir la baraque.

Marine Johannes brise déjà une cheville pour son 1er match : la saison commence très bien pour la française !

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités