......
...Spencer Dinwiddie sur le titre de MIP : "Il n'y avait aucune chance que je ne le gagne pas" - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Spencer Dinwiddie sur le titre de MIP : « Il n’y avait aucune chance que je ne le gagne pas »

Source photo : Yahoo Sports
Comme souvent, il n’y a pas eu de débat concernant le titre de Most Improved Player puisque Victor Oladipo a rapidement mis tout le monde d’accord. Pourtant, ce n’est pas de l’avis de Spencer Dinwiddie qui pense qu’il aurait dû avoir ce titre de joueur ayant le plus progressé. Et pour nous confirmer son opinion, le meneur des Nets a des arguments, notamment sur le fait que Victor Oladipo était déjà un joueur reconnu dans le monde de la NBA, et que de son côté, il n’aurait jamais eu sa chance en NBA si D’Angelo Russell et Jeremy Lin ne s’étaient pas blessés. 

En juin dernier, lors des NBA awards, soit bien trop longtemps après la fin de la saison régulière, Victor Oladipo a assez logiquement (à deux votes de l’unanimité) remporté le titre de Most Improved Player qui récompense le joueur ayant le plus progressé devant Clint Capela et Spencer Dinwiddie. Néanmoins le meneur des Nets ne s’est toujours pas remis de ces résultats étant donné qu’il affirme mériter ce trophée. Il ne dénigre pour autant pas la saison du joueur des Pacers et du joueurs des Rockets, au contraire, il les félicite. Cependant, il pense que les votants auraient dû prendre en compte le fait que l’ancien joueur du Magic avait déjà un passé dans la ligue

Du point de vue de la course au Most Improved Player, et j’adore Vic, j’adore Clint Capela…il n’y avait aucune chance que je ne le gagne pas. Vic’ a eu quatre grandes saisons, une de moins bien, puis une encore meilleure et ils étaient tous ‘Mec, regarde, il a mal joué pendant un an et après il a bien joué’. Il ne craignait pas à OKC. Le fit n’a simplement pas marché pour lui. 

Il est vrai que Victor Oladipo était déjà un bon joueur avant son passage à OKC, cependant, Spencer Dinwiddie ne peut pas nier qu’il est passé à un autre level en terme de leadership. C’est devenu une première option offensive, un All-Star et c’est par conséquent en ça que le second choix de la draft 2013 a progressé. Là où le meneur des Nets a raison, c’est que c’était un inconnu avant la saison, et qu’il a tout simplement eu une chance grâce aux blessures de D’Angelo Russell et Jeremy Lin et qu’il a par la suite explosé aux yeux de tous. 

Clint Capela a très bien joué grâce à la dynamique de l’équipe, il a eu une chance de faire son job. Et il a excellé. Vous savez, j’étais en G-League .Je suis venu, à Brooklyn. Je ne devais pas joué l’année dernière. Ils avaient JLin et DLo. Ils se sont tous les deux blessés, et évidemment j’ai eu un bon run. Les chiffes étaient sur la table. Vous parlez des stats avancées, et j’allais au cercle et je créais des points avec une efficacité comparable à celle de James Harden.

Rappelons que grâce à sa saison, Spencer Dinwiddie a été invité au All-Star Weekend, a remporté le Skills Challenge, et surtout il va avoir un beau contrat l’été prochain. Le meneur des Nets a compilé 12.6 points, 3.2 rebonds et 6.6 passes. avec en revanche des pourcentages moyens (38.7% au tir dont 32.6% à trois points). tandis que son année précédente avait été moins productive avec seulement 7.3 points et 3.1 passes, avec cette fois des pourcentages bien meilleurs (44% au tir dont 38% à trois points).

Toutefois lorsqu’on regarde le palmarès des joueurs ayant le plus progressé, celui qui le remporte devient souvent par la suite un très bon rôle player, un lieutenant voire même un franchise player, ce qui ne sera sans doute jamais le cas de Spencer Dinwiddie, qui devrait devenir un très bon back-up à la mène tout au long de sa carrière. Et puis de toute façon, il ne peut en aucun cas revenir en arrière, modifier les votes et remporter ce trophée. Le meneur a malgré tout obtenu une belle troisième place.

Spencer Dinwiddie est toujours en rage contre les votes du dernier Most Improved Player, et cela peut malgré tout s’entendre puisqu’il est passé du statut de joueur inconnu à bon joueur dans la ligue. En revanche, là il ne peut qu’être d’accord avec tous le monde, c’est que Victor Oladipo a fait une saison de fou, avec des statistiques incroyable, un leadership fantastique et des playoffs fabuleux où il a presque éliminé LeBron. Maintenant, le meneur des Nets doit se concentrer sur sa future saison et son futur contrat. 
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




More in News