Soirée cauchemardesque pour Russell Westbrook : benché par Frank Vogel et hué par les fans des Lakers
*
Connect with us

Actualités

Soirée cauchemardesque pour Russell Westbrook : benché par Frank Vogel et hué par les fans des Lakers

Source Photo : Getty Images

Le retour de Lebron aura fait les affaires des Lakers cette nuit, même si Russell Westbrook a été dans le dur une nouvelle fois. Sa prestation a été très mal perçue par les Angelinos et par son coach qui ne lui a pas fait confiance pour la fin de match.

Los Angeles – New York. Une affiche entre deux gros marchés de la NBA et surtout deux grosses déceptions de la saison. Après avoir très mal démarré, les Lakers sont revenus dans la rencontre pour s’imposer en overtime grâce à son trio attendu : LeBron James (29 points, 13 rebonds, 10 passes décisives), Anthony Davis (28 points, 17 rebonds, 4 contres, 3 interceptions) et Malik Monk (29 points). Comment ça ? Bien sûr que Malik Monk est la troisième meilleure option des pourpres et ors. Si vous pensiez à Russell Westbrook, vous pouvez aller vous recoucher. Brodie a eu une soirée très difficile avec seulement 5 points inscrits à 1/10 au tir, 6 passes, 4 rebonds et 4 turnovers. Il n’y avait pas besoin d’être un expert pour comprendre que ce n’était pas son match et c’est pourquoi Frank Vogel a décidé de se passer de lui pour les dernières minutes.

Dominés au cours de la première période, les Lakers ont fait un énorme travail dans le troisième quart-temps pour recoller au score. Voyant bien que Russ West était dans un jour sans, Vogel l’a laissé sur la touche au début du dernier quart, pendant six minutes trente durant lesquels Los Angeles prendra 6 points d’avance. De retour sur le parquet, Westbrook ne marque aucun point, ratera son seul shoot et manquera les deux lancers francs. Les Knicks sont de retour et égalisent avant le gong final. Prolongation. Un temps additionnel où Westbrook ne jouera pas. Par le passé, Vogel avait déjà pris cette décision, mais elle n’avait pas payé. Cette fois, LA a surclassé NY pour s’imposer. En après-match, le technicien a expliqué son choix.

« Je pense que Russ a eu une nuit difficile des deux côtés du terrain et que Bron était vraiment en forme. Je savais donc que le ballon serait dans les mains de Bron et j’ai senti que nous allions avoir plus d’actions défensives et de jeu sans ballon avec Talen. Vous prenez simplement des décisions difficiles dans l’esprit de ce dont l’équipe a besoin pour gagner un match. »

Le choix de Vogel a été plus que validé par les fans. Forcément, la victoire a été en sa faveur, mais Russell Westbrook avait déjà énervé les fans à cause de son niveau de jeu. Quand les Lakers étaient à l’agonie dans le deuxième quart-temps, Brodie a pris un shoot, un jumper qui a rebondi sur la planche avant d’atterrir directement dans les mains d’un joueur des Knicks. Une brique bien crade, et bien huée par les spectateurs de la Crypto.com Arena. La lassitude commence à se ressentir à Los Angeles, même si le meneur n’y prête pas attention. À la fin de la rencontre, il était simplement heureux de la victoire des siens, ne mentionnant pas les « boo » et en comprenant la décision de son coach de le mettre sur le banc, alors que sa réaction était radicalement différente la dernière fois contre les Pacers :

« Le plus important à retenir de cette rencontre est que nous avons gagné. Les gars ont tout donné. Nous avons gagné le match et c’est tout ce qui compte. (…) J’ai dit à l’entraîneur que j’étais contrarié lors du match contre Indiana. Mais j’étais plus contrarié de ne pas avoir gagné le match. Je ne savais pas quand ni comment il allait le faire. Mais ça n’a pas d’importance. Comme je l’ai dit, il ne s’agit pas de moi. Je ne veux pas qu’il s’agisse de moi. Il s’agit plutôt de notre équipe et de nos gars. Ce soir, nous avons eu une bonne victoire et nous allons maintenant passer à la suivante. »

Les matchs se suivent et se ressemblent trop pour Russell Westbrook qui s’enfonce progressivement chez les Lakers. Ces quelques coups d’éclats sont trop rares, les supporters ne le portent pas vraiment dans leur coeur, et même Frank Vogel lui donne de moins en moins de confiance.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Les Lakers ont laissé filer DeMar DeRozan en raison d’un contrat trop long : le "What If ? " de cette saison ?

  2. Pingback: Le triste discours de Frank Vogel en conférence de presse : les Lakers n'ont pas assuré sur le coup...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités