Les Lakers ont laissé filer DeMar DeRozan en raison d’un contrat trop long : le "What If ? " de cette saison ?
*
Connect with us

Actualités

Les Lakers ont laissé filer DeMar DeRozan en raison d’un contrat trop long : le « What If ?  » de cette saison ?

Dans la rubrique des « What If ? », nous en tenons un de compétition. Imaginez-vous. Les Lakers sont passés à coté d’entourer leur monstre à deux têtes avec le DeMar Derozan édition 2020-2022. Lorsqu’on voit le fiasco Westbrook, il est assez facile de nourrir des regrets du coté des Angelinos…

Après l’élimination au premier tour face aux Suns, le front-office se devait de renforcer au mieux un effectif qui était à bout de souffle et nécessiteux d’un coup de jus. Ainsi, pour pallier au mieux aux problèmes de blessures et de création de la bande à LeBron, l’option Westbrook semblait être une option plus que viable, malgré le fit qui semblait loin d’être évident sur le papier. Pourtant, avant de se rabattre sur le Brodie, comme l’a rapporté Ramona Shelburn sur les antennes d’ESPN, Rob Pelinka avait bel et bien l’option Derozan sur a table. Malheureusement, pour une histoire de durée de contrat, la franchise pourpre et or a fait – ce qui s’apparente aujourd’hui – une erreur de casting qui pourrait leur couter leur avenir proche.

Les Lakers avaient le choix entre Buddy Hield, Russell Westbrook et DeMar DeRozan. Ils ont choisi Westbrook et LeBron et AD ont tous les deux participé à cette décision. L’un des autres choix était DeMar DeRozan mais les Lakers ne voulaient pas lui proposer trois années de contrat.

Lorsqu’on voit le niveau MVP affiché parle natif de Compton, il est assez évident d’imaginer le King fulminer et regretter cette décision de privilégier le contrat, certes plus court, mais au combien désastreux de Westbrook. Avec des statistiques et un niveau de jeu en-deçà de son statut de (super)star, Russell Westbrook traverse une saison extrêmement difficile, sous le feu des critiques et en perdition totale sur le terrain. Avec un contrat de 44,2 millions de dollars sur l’exercice en cours et une player option à 47 millions, les Lakers peuvent se mordre les doigts tant Derozan aurait pu suppléer à merveilles un LeBron bien trop souvent esseulé. En apercevant tout ce cirque entourant ce Big Three, on en viendrait même à regretter l’arrivée d’un sniper tel que Buddy Hield, bien plus en adéquation avec le système LeBron. 

Ainsi, avec une nouvelle probable bataille pour le play-in, les Lakers devrait , sauf contre toute attente, encore connaître un nouvel échec dans la quête du Graal. Est-ce qu’avec un DeMar Derozan l’accession au titre aurait été plus envisageable ?  Probablement. Est-ce que LeBron devrait rester avec les Lakers après cette saison ? Sauf miracle à la Houston Rockets 1995, les espoirs de garder LeBron à Beverly Hills s’amoindrissent de match en match.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités