La descente aux enfers continue pour Kemba Walker : les Knicks prêts à le brader contre un second tour de Draft
*
Connect with us

Actualités

La descente aux enfers continue pour Kemba Walker : les Knicks prêts à le brader contre un second tour de Draft

Source Photo : Getty Images

L’expérience Kemba Walker tourne au vinaigre pour les Knicks. Malgré sa place dans le cinq de départ de Tom Thibodeau, son niveau de jeu est trop décevant et le management compte bien se débarrasser de lui avant la trade deadline.

Entre Kemba Walker et New-York et Russell Westbrook et Los Angeles, les retours à la maison ne sont pas un franc succès en NBA cette saison. Dans le cas du premier, c’est carrément la fin de carrière qui est remise en question. D’abord sorti de la rotation de Thibs, Kemba était revenu en décembre en réalisant quelques bons matchs. On disait que la saison était lancée, pour lui comme pour les Knicks, et au final elle n’a été lancée pour personne. Toujours titulaire, le meneur réalise des mauvaises prestations, avec 0 point inscrit sur les deux derniers matchs. Un constat qui ne s’explique pas par un faible pourcentage au tir, mais à cause d’un niveau de responsabilité proche du néant. Walker est désormais un simple role player, servant uniquement à remonter la balle pour la mettre dans les mains de R.J. Barrett, Evan Fournier ou Julius Randle. Cette nouvelle mission est difficile à gérer pour lui.

« Je suis dans un rôle complètement différent de ce que j’ai été dans ma carrière. Je fais ce que je dois faire pour aider l’équipe à gagner. Et je dois juste mieux jouer. C’est vraiment tout. C’est assez difficile. Je suis dans une position et un rôle complètement différents. Mais oui, c’est à moi d’apprendre à jouer avec les gars et d’apprendre quand tirer et cela prend plus de temps que ce que j’aurais souhaité. Donc j’attends une opportunité. »

Kemba Walker 2021-2022 : 12 points à 40% au tir, 3.4 passes décisives, 3.3 rebonds.

Il va pouvoir attendre longtemps d’avoir une opportunité. Selon le New York Post, les Knicks considèrent très sérieusement de trader Kemba Walker. Ni le coach, ni le management ne compte réellement sur lui. On sait que New York envisage de faire le ménage dans son roster, mais les salaires d’Evan Fournier ou de Julius Randle seront beaucoup plus difficiles à échanger. La grosse pomme est l’une des déceptions de la saison. Il faut du mouvement pour repartir de plus belle et commencer par Kemba Walker semble être la solution la plus facile. A 31 ans, l’ancienne star des Hornets est presque un indésirable. Les autres franchises voient bien que son prime est passé et la seule marchandise que les Knicks peuvent récupérer en échange… c’est un simple second tour de Draft. Un triste destin pour celui qui avait quitté Charlotte il n’y a même pas trois ans pour être compétitif en playoffs, et qui aujourd’hui ne sait même pas de quoi son avenir sera fait.

Ça sent déjà la fin pour Kemba Walker avec les Knicks. Depuis son arrivée aux Celtics, sa carrière est en chute libre et il n’arrive pas à remonter la pente. Peut-être des équipes essaieront de le récupérer pour occuper gérer la mène dans la second unit. Même si on peut parler de décadence, on espère que Kemba ne perdra au moins pas le goût du jeu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités