*
Connect with us

Actualités

Scott Brooks critique le manque de dureté de ses joueurs et fait passer un message : « Si tu ne joues pas dur alors tu n’obtiendras pas de minutes »

Source photo : Sports 365

Etant donné le faible niveau de la conférence Est les Wizards peuvent encore rêver de playoffs, malgré leur bilan de 20 victoires pour 35 défaites… Sauf que ces derniers ont eu le mauvais goût de s’incliner face aux Cavaliers, actuelle lanterne rouge de la conférence, et aux Bulls, qui sortaient de 8 défaites consécutives. De quoi déclencher la colère de leur coach Scott Brooks.

Quand on voit au réveil que Bradley Beal a inscrit 53 points face aux Bulls, on se dit logiquement que les Wizards se sont imposés, et pourtant non, l’arrière a claqué son career-high lors d’une défaite, une habitude pour le Panda de lâcher des mixtapes lors de revers collectifs, probablement ce qui lui a coûté sa place au dernier All-Star Game. Si LaVine et White ont sorti une belle performance, la défaite des Wizards reste inexcusable aux yeux de Scott Brooks, surtout d’un point de vue attitude. Le coach déplore la softitude de ses hommes et une tendance à commettre des fautes stupides, offrant des 2+1 à leurs adversaires :

 » On joue soft, c’est simple. Ou joue trop à l’aise et c’est décevant. Il y a deux jours on a offert sept 2+1, cette nuit on en a donné neuf ! C’est impensable. Je ne sais pas si j’ai déjà été dans une équipe qui donne 16 « and one » en deux matchs. On parle sans arrêt de grandir et de jouer dur, mais ces deux derniers matchs ça n’a pas été le cas. On en a parlé pendant le match, et ils ont fini en leur en donnant 4 en fin de rencontre. Les gars sont tellement softs qu’ils ne se rendent même pas compte qu’ils font faute. On doit progresser, jouer avec plus de dureté et de fierté.  » Scott Brooks via ESPN

Wow, la soufflante est violente de la part du coach de Washington mais méritée au vu des tristes performances de ses hommes sur la dernière semaine. Scott Brooks s’en veut également à lui-même, n’ayant pas réussi à motiver ses hommes comme il le fallait. Si les défaites sont fâcheuses, leur empêchant de recoller le Magic, actuel 8ème de la conférence, c’est surtout la manière qui l’a dérangé et il attend un changement radical et immédiat de leur part :  » Ton job est facile en tant que joueur. Joue aussi dur que tu le peux, joue pour tes coéquipiers, et tes minutes viendront. Si tu ne joues pas dur alors tu n’obtiendras pas de minutes. C’est aussi simple que ça. « 

Espérons que le message est passé du côté des Wizards, qui ne peuvent plus se permettre de laisser filer ce genre de matchs s’ils veulent continuer à jouer après la mi-avril. Ce soir ils accueilleront les Bucks, autant dire que jouer très dur sera un impératif, mais cela risque de ne pas suffire tant la bande à Giannis roule sur toute la NBA en ce moment.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités