... ...
...
Sans Blake Griffin, c’est la guerre : Milwaukee a détruit Detroit et la série s’annonce compliquée comme prévue – The Daily Dunk
Connect with us

News

Sans Blake Griffin, c’est la guerre : Milwaukee a détruit Detroit et la série s’annonce compliquée comme prévue

Source photo : Twitter

L’équipe au meilleur bilan de la ligue n’a pas fait dans la dentelle. Pour la première fois avec l’étiquette de favori, les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo n’ont eu aucune pitié pour les Pistons. La série devrait être très, très courte. Victoire de Milwaukee 121 à 86.

Le Greek Freak se croit vraiment dans un jeu vidéo. En seulement 24 minutes, il a planté 24 points et 17 rebonds. Le match était déjà fini au bout d’un quart-temps, merci pour les fans des Pistons qui ont pris des RTT. 7 joueurs ont terminé à 10 points ou plus, nouveau symbole d’une équipe collective au point. L’écart atteindra même les 45 points. La misère est totale avec une expulsion suite à deux fautes flagrantes. Le fait du match est forcément le boxscore. Blake Griffin est out. Ce dernier pourrait même l’être jusqu’à la fin de la série. Une véritable désillusion quand on sait la force qu’il a mis dans cette qualification en playoffs. Il était leur force de frappe offensive et il va falloir faire sans. Luke Kennard aura été l’une de seules satisfactions avec 21 points tandis que Jackson termine à 12 points. Dwane Casey a voulu utiliser Drummond en mode « Blake Griffin », c’est à dire en le plaçant en tête de raquette. Sauf qu’il n’a pas son shoot, ni sa vision et le malheureux n’a rien pu accumuler à part de la frustration. 

Detroit a shooté à 39% dont 26% à 3 points, soit toujours mieux que Kyle Lowry en soi. Si ce sera quelque chose à corriger, il faudra passer par la défense avant tout pour ne serait-ce espérer quelque chose. 31 passes sur 44 shoots, sans parler des 15 paniers à 3 points, la machine Milwaukee a été presque parfaite. Limiter les bons shoots adverses, profiter des rebonds longs pour essayer de grappiller des points en contre attaque. Surtout ne pas prendre confiance et jouer libérer, les Pistons n’ont rien à perdre et Casey ne doit pas hésiter à prendre des risques. Même si l’info n’es pas vérifiée, il doit se mettre dans la tête que Blake Griffin ne sera pas présent lors de ses playoffs. Continuer de mettre Drummond sur Antetokounmpo, tout en utilisant Maker. Mais Milwaukee est une grande équipe et elle saura trouver la parade. On va voir comment le coach de Detroit va s’adapter. Reste à voir  comment il réagira.

On a déjà hâte de voir le game 2. Les Pistons vont sans doute être éliminés mais ils peuvent l’être avec la manière. On attend un tout autre groupe au game 2 et par la même occasion des arbitres qui arrêteront de siffler des techniques à tout va.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News