Connect with us

Actualités

Russell Westbrook s’en veut à mort pour sa première : « Honnêtement, je suis un peu déçu de moi-même »

Source photo : Twitter Wizards

Washington jouait son 1er match et une défaite s’est profilée à l’horizon. C’est dommage, il y avait carrément la place de l’emporter car en plus de la forme, le fond était aussi présent, notamment pour Russell Westbrook. Pour une première, il a joué telle une superstar.

Les Wizards ne jouent pas le titre comme les Nets ou les Lakers, toutefois, c’est une équipe qui doit clairement aller en playoffs, avec deux joueurs du calibre de Bradley Beal et Russell Westbrook. L’arrivée de monsieur « Why Not » validée, les objectifs sont forcément différents et revus à la hausse. Déjà car c’est un excellent joueur mais surtout parce qu’il ne supportera pas de ne pas jouer pour gagner. Et en ce qui le concerne, Scott Brooks connaît bien le sujet. Il l’a entraîné à ses débuts et depuis, ils sont restés proches. De plus, l’entraîneur de Washington est en place depuis désormais 2016. John Wall blessé il y a deux ans, il lui a été difficile d’avoir de bons résultats collectifs. Lassé de perdre, fini d’être satisfait de bien jouer pour ne pas gagner, désormais, seule la victoire compte :

«Les résultats comptent. Nous ne sommes pas contents. Il n’y a pas de victoires morales », a déclaré l’entraîneur Scott Brooks, par Chase Hughes de NBC Sports. «L’année dernière, je pensais que nous avions juste un état d’esprit différent. Ni bon ni mauvais, nous étions juste dans un endroit différent. Cette année, il n’y a pas de victoires morales. Nous devons y aller et continuer à se battre. »

Et en parlant de Russell Westbrook, le meneur a plutôt été clinquant cette nuit. On a pas le temps de faire une pause pipi à la fin du 3ème quart-temps que le lascar avait déjà atteint le triple-double. C’est d’ailleurs le premier Wizard à réussir une telle performance, pour la soirée d’ouverture. Solide pour trouver les shooteurs mais aussi créer pour lui, personne ne lui en voudra de ses petites errances au shoot : 21 points à 9/22 au shoot, 0/2 à 3 points, 3/5 aux lancers, 11 rebonds et 15 passes. Dans le dernier quart-temps, lui et Bryant feront une grave erreur de rotation et Ben Simmons n’aura plus qu’à tuer le match, assez facilement grâce à un dunk. C’est une action, une seule. Elle est marquante, toutefois, ce n’est pas de cette manière, que les magiciens ont perdu. Après avoir contrôlée la rencontre, les hommes de Scott Brooks se prennent 40 points dans le seul dernier quart-temps. Tués par Joel Embiid, ils n’ont jamais su répondre…

« Pas assez bon. Honnêtement, je suis un peu déçu de moi-même », a déclaré Westbrook. «J’ai eu des mésententes et des actions où j’aurais pu être meilleur et faire un meilleur match pour essayer de gagner. Je n’aime pas les victoires morales à aucun moment de ma carrière. J’aime toujours y aller et essayer de gagner le match. Je dois être meilleur et je serai meilleur au prochain match. »

La défaite fait mal mais il y a au moins matière à travailler. Philadelphie n’est pas n’importe quelle équipe. La bande de Brodie devra réagir au prochain match, contre Orlando, une équipe à leur portée. En attendant, ils ont mérité le droit de fêter Noël en famille.

La conf’ de presse de Karl-Anthony Towns après la victoire : « Ce Karl est mort le 13 avril »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités