Connect with us

Actualités

Russell Westbrook (encore) très bavard en conférence de presse : « Chaque équipe traverse des moments difficiles »

Source photo : The Athletic

Ils ne sont que quatre équipes à ne pas avoir ouvert leur compteur au niveau des victoires : Houston, Toronto, Detroit, et Washington. Pourtant, Russell Westbrook enchaîne les triple-doubles, sauf que les Wizards oublient l’aspect défensif du basket. 

Les rencontres se suivent et se ressemblent pour les Wizards. Le scénario est toujours le même avec un triple-double de Russell Westbrook, une défense laborieuse et évidemment, la défaite est au bout. Le compte est bon, ça fait quatre défaites en autant de match, mais Brodie ne veut pour autant pas s’inquiéter car il a connu des situations similaires ailleurs…

J’ai été dans des positions où perdre quatre match est suivi par une série de huit victoires, une série de cinq victoires. Ca arrive durant la saison. Chaque équipe traverse des moments difficiles tout au long de la saison. C’est un moment dur. Notamment pour moi, je déteste perdre. En tant que leader, vous ne pouvez pas mener que quand ça va bien. Vous devez mener lorsque les choses ne vont pas dans votre direction. 

On espère pas que c’est une pic envoyée à Bradley Beal car si Russell Westbrook relativise les choses, ce n’est pas le cas de l’arrière qui a esquivé les médias après le match. Comme souvent, le meneur prend en tout cas les responsabilités des défaites. Sauf que ça arrive peut-être un peu trop fréquemment et que globalement, c’est le même discours qui revient, alors souhaitons que ses coéquipiers soient derrière lui. Les mauvais débuts de saison, ça arrive tous les ans. Mais le problème, c’est aussi la défense. Quand tu encaisses presque 120 points par match, c’est difficile de gagner un match. On veut bien croire que la défense peine à se mettre en place en raison des automatismes mais quand même. Et d’ailleurs, Russell Westbrook semble bien conscient des problèmes défensifs et souhaite y remédier. 

Défensivement, nous devons imposer notre ton et être plus dur. Ca commence avec moi. Je dois être certain que j’impose le ton et que j’ai quelque choses pour les autres gars pour qu’ils suivent défensivement. Je pense que c’est là que nous pouvons faire le plus grand saut. 

Sauf que les arrières sont les premiers rideaux défensifs et c’est par normal de prendre l’eau contre Coby White ou Markelle Fultz, sans leur manquer de respect. Ils ont du talent, mais en face, c’est Russell Westbrook et sans être un gros stoppeur, Brodie se laisse trop aller de ce côté du terrain. 

Avec un duo aussi talentueux que Russell Westbrook – Bradley Beal, on pouvait s’attendre à ce que les Wizards changent. Mais pour l’instant, c’est toujours pas la fête et Brodie prend ses responsabilités, en mettant le mauvais départ sur son dos.

La possession tragique de Killian Hayes : soirée cauchemar entre blessure et contre performance

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités