*
Connect with us

Actualités

Daryl Morey rendrait fou les autres GM’s : les balances ne mentent pas

Ce n’est pas un secret de polichinelle. Daryl Morey a une légende qui parle pour lui. Un businessman monstre qui n’hésite pas à tout faire pour aider son équipe. Cela ne plairait pas à tout le monde.

Daryl Morey a signé récemment à Philadelphie en tant que président des opérations basket et il n’a pas tardé à faire du bruit. Les Sixers ont essuyé une nouvelle déception en playoffs. L’ancien boss de Houston a donc « lavé » autour de l’axe Ben Simmons – Joel Embiid. Il a transféré Al Horford, qui ne « clickait » pas avec cet effectif. Un spacing pour le moins inexistant et une peur du rebond comme si on lui jetait des bombes à eau. Adieu aussi Josh Richardson, auteur d’une mauvaise saison par rapport à ses prestations à Miami. Il a recruté Seth Curry, le meilleur shooteur combo guard à 3 points de ces deux dernières saisons. Danny Green apporte sa défense et aussi son shoot, sans parler de l’arrivée de Dwight Howard.

Ses méthodes ne font pas l’unanimité. Le journaliste Henry Abbott de TrueHoop a récolté des confidences d’un GM rival de Daryl Morey. Selon lui, il évite d’appeler directement le nouveau venu des Sixers, de par peur qu’il « leake » des informations aux médias, ce serait une de ses grandes spécialités. Selon lui, il publierait ces fameuses infos pour que la pression du public puisse permettre que le deal ou les deals soient conclus. Et forcément, les joueurs, leurs familles, les agents et les entraîneurs ne kiffent pas. Daryl Morey est donc qualifié d’une personne sans scrupule pour arriver à son but. Pas la vérité en soi mais d’une partie des différents GM’s de la ligue. Chacun se fera idée, le business NBA reste un business et les états d’âmes n’ont souvent pas leur place.

Philadelphie fait un sacré début de saison, l’équipe est plus équilibrée, une meilleure expérience, des leaders plus concentrés. Attention à ce que son désir pour James Harden ne fasse pas tout chambouler.

La vidéo de la nuit : la détresse de Russell Westbrook, isolé sur le banc dans la 4ème défaite de suite

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités