Quin Snyder veut que l'on mette du respect sur Draymond Green : "On peut le mettre dans la conversation du MVP"
*
Connect with us

Actualités

Quin Snyder veut que l’on mette du respect sur Draymond Green : « On peut le mettre dans la conversation du MVP »

Pilier des Warriors dominateurs de la deuxième partie des années 2010’s, Draymond Green renaît cette saison après deux saisons beaucoup plus compliquées. Le coach du Jazz, Quin Snyder, tenait à ce que l’on donne du crédit au joueur de Golden State.

Hier soir, les Warriors sont parvenus à faire tomber le Jazz. Une nouvelle fois, Stephen Curry a été énorme. 28 points, 9 passes décisives et 6 rebonds pour le Chef. Pourtant, en après-match, l’entraîneur adverse n’a pas tenu à féliciter le meneur des Warriors, mais Draymond Green. L’ailier fort a été placé à l’isolement à cause du protocole sanitaire et a loupé les deux dernières rencontres de Golden State. Quin Snyder a tout de même tenu a salué l’impact de Green sur ces Warriors, au sommet de la Conférence Ouest et de la NBA.

« Je ne dis pas ça pour manquer de respect à Steph ou Rudy, mais Draymond Green est un joueur unique et il a une aussi bonne année. On peut le mettre dans la conversation du MVP. Il n’a pas les mêmes statistiques que les autres, mais en ce qui concerne sa façon d’influencer le jeu, que ce soit à la passe et en défense, il est très impactant à sa façon. »

Effectivement, on le sait, Draymond Green n’est pas un joueur de stats, ni un joueur de highlights. Cette saison, il tourne à 8.4 points, 7.9 rebonds, 7.5 passes décisives, 1.4 interceptions et 1.2 contres. Des chiffres qui sont dans les standards du numéro 23 de Golden State et qui ne changent pas réellement des saisons précédentes. Cependant, sa défense, sa voix et son intelligence tactique ne se ressentent pas dans ces stats, et pour Quin Snyder, ce sont des éléments à prendre en compte.

« Vous ajoutez le leadership dont il fait preuve et la façon dont il communique, je pense juste que c’est un joueur incroyable et je pense qu’il le montre cette année. Il l’a déjà montré, mais ça se remarque tellement quand on les regarde jouer. »

On connait l’importance de Green depuis la saison 2014-2015 des Warriors. Le DPOY 2017 a toujours eu son rôle dans les trois titres et les cinq finales consécutives de Golden State. Néanmoins, cette année prouve dans les résultats tout ce qu’il apporte dans les succès. Blessé régulièrement lors des deux dernières saisons, GS a réalisé une saison catastrophe en 2019-2020 avec toutes ses stars sur le côté. La saison suivante, Stephen Curry évoluait déjà à un niveau MVP, et pourtant, il n’a pas pu emmener ses Warriors jusqu’aux playoffs. Or, cette saison, Draymond Green est revenu, et en attendant le retour de Klay Thompson, la bande de San Francisco a déjà le meilleur bilan de la ligue. Heureux hasard ?

On se doute que Quin Snyder aime que l’on attribue de la reconnaissance aux joueurs défensifs (hein Rudy ?), et le retour de Draymond Green à son meilleur niveau et avec régularité replace les Warriors au sommet. Avec ces déclarations, l’ailier fort a de quoi nourrir ses ambitions personnelles.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités