Connect with us

Actualités

Quand les Raptors bouffent DeMar DeRozan tout cru

NBA – Depuis la saison passée, DeMar DeRozan fait vraiment partie de l’élite de l’élite. Encore hier, il a montré son talent face aux Raptors mais la franchise canadienne a su le malmener pour finalement céder. Toronto a su abattre une de ses légendes locales grâce à un plan défensif prodigieux.

Est-ce que DeMar DeRozan a atteint les 20 points ? Oui. Est-ce que DeMar DeRozan a bien joué ? Oui. Mais est-ce que DeMar DeRozan a pu jouer son jeu ? Clairement non. Seulement 9 shoots tentés pour un joueur de son calibre, ça peut paraître fou. Il était pourtant on fire ces derniers temps avec notamment une pointe à 46 points contre les Celtics. Son match a été un enfer malgré un beau 7/9 au shoot. L’ailier des Bulls n’a pas eu la possibilité de peser, la faute à la défense des Raptors. A partir du moment où il dépassait la ligne médiane, le joueur était constamment doublé par deux joueurs, à la manière d’un Stephen Curry, à la différence que le joueur n’est pas coutumier du fait de se déplacer sans ballon. C’est ainsi que son apport et surtout son impact a été limité par l’excellente défense de Toronto. Les Raptors ne possèdent pas seulement une bonne défense collective mais aussi de bons joueurs défensifs, à l’image d’OG Anunoby, candidat pour une place dans la meilleure équipe défensive, bien qu’il soit encore tôt pour une telle conclusion :

« Je ne sais pas quels autres choix nous avions pour l’éloigner du ballon. » Nick Nurse

Les deux équipes se sont neutralisées pendant toute la rencontre et ce fut un vrai match de séries. Beaucoup de blessés dans ce match entre Zach LaVine, Pascal Siakam ou encore Coby White et Andre Drummond. Absent lors du dernier match, Fred VanVleet a performé à un très haut niveau : 30 points, 5 rebonds et 11 passes décisives. Pas mal pour un joueur qui a raté 3 matchs de suite. Le joueur n’a pas d’autre choix que de stepup à l’image de son équipe, Pascal Siakam sera absent au moins deux semaines. Autre homme fort du match, OG Anunoby. Il est actuellement l’un des meilleurs défenseurs de la ligue, DeMar DeRozan ne dira pas le contraire. Auteur de 22 points, il scelle la victoire de siens par une immense claquette. A noter la performance folle de Koloko avec 6 contres, ce qui en fait un record pour un rookie des Raptors. Cette équipe de Toronto n’a pas encore été à 100% mais quand ce sera le cas, attention à cette franchise :

“C’est un p*tain de joueur, l’un des meilleurs meneurs de la ligue. Je n’attends pas moins de lui. C’est ce qu’il est, agressif, il change la dynamique du match. » DeMar DeRozan

C’est dans la durée qu’on verra comment cette équipe peut réagir sans son meilleur joueur, surtout dans les moments chauds. Défensivement, les Raptors sont en place, c’est plutôt en attaque qu’il sera intéressant de voir qui prendra les choses en main quand ce sera chaud.

Le shoot « teardrop » arc-en-ciel de Marine Johannes de la ligne des lancers : même Tony Parker serait jaloux

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités