Quand il s'y met, Anthony Edwards est un danger public : 37 points à 13/25 au shoot, 7/13 à 3 points, 5 rebonds et 4 passes
*
Connect with us

Actualités

Quand il s’y met, Anthony Edwards est un danger public : 37 points à 13/25 au shoot, 7/13 à 3 points, 5 rebonds et 4 passes

En cette nuit exclusive de Superbowl, la soirée était très tranquille avec seulement 2 matchs. Indiana accueillait Minnesota et Anthony Edwards s’est mis en évidence, c’est le moins que l’on puisse dire. Il réalise l’un de ses meilleurs matchs de l’année pour permettre à Minnesota de sweeper Indiana cette saison, non sans mal.

Grosse performance pour Anthony Edwards, qui ne voulait clairement pas rater le Superbowl. On rappelle son amour pour le football américain, qu’il préfère même au basket. La jeune star a inscrit 37 points et a réussi un bel accomplissement. Il devient le 4ème plus jeune joueur à atteindre la barre des 2500 points. Âgé de seulement 20 ans et 192 jours, son talent pour le basket est monstrueux. Il précède Kevin Durant, Lebron James et Devin Booker dans cette fameuse liste. Inverser la tendance était capitale, après deux défaites de suite et cela faisait 3 ans que la franchise des Wolves n’avait pas gagné dans l’Indiana. Finalement, tout est en train de changer pour eux cette saison et il casse bien des séries négatives. L’objectif reste le même, se qualifier pour le playin (playoffs ?) afin d’engranger de l’expérience et continuer à progresser pour enfin rejoindre l’élite de la conférence ouest dans les années à venir. Patrick Beverley résume bien la performance de son sophomore, quand il joue comme ça, les Wolves sont très durs à aller chercher. Le jeune joueur a le talent mais parfois, il a cette tendance à prendre des shoots compliqués et une proportion à trop shooter à 3 points. Alors oui, il en a pris 13 et rentré 7 mais a su mettre la pression sur la défense. Quand Edwards se force à pénétrer, c’est tout simplement un joueur différent mais comment lui en vouloir ? Le basket a l’air si simple pour lui que parfois, il joue assez facile et peut se le permettre vu son talent naturel.

En face, on savoure la belle performance de Tyrese Haliburton, auteur de 22 points et 16 passes décisive. Et dire que ce n’est que son 2ème match avec les Pacers… La grande différence entre les deux équipes ? La taille et la profondeur de banc. Les locaux ont essayé de tenir bon pour arracher la victoire mais furent un poil trop court. En plus de ça, Chris Duarte s’est blessé et n’a pu revenir en jeu. Les Wolves ont été en réussite dans le 2ème quart-temps jusqu’à marquer 41 points et prendre 18 points d’avance. Malik Beasley a eu la patte chaude de loin (10 points à 3/5) un peu avant la mi-temps, avant de revoir Indiana revenir dans le 3ème quart-temps. D’Angelo Russell a bien secondé son 2ème année avec 23 points et 6 passes, pendant que Karl-Anthony Towns se limite à seulement 15 points et 13 rebonds. Outre Haliburton, Lance Stephenson termine à 21 points et bien qu’il ne finisse qu’à 13 points, Buddy Hield avait montré les crocs dans la dernière période. Il s’agit de leur 4ème défaite de suite à la maison mais comment faire avec un tel roster ? Les Pacers jouent sans plusieurs de leurs titulaires depuis des semaines. Rien qu’aujourd’hui, ils ont perdu deux joueurs, Isaiah Jackson ayant aggravé sa blessure, en plus de la perte de Chris Duarte.

Anthony Edwards était on fire cette nuit, et même si on ne va pas mettre 1 million de dollars sur la table comme Drake au Superbowl, on est prêt à parier que le sophomore des Wolves va encore cartonner. Il joue les Hornets demain et face à Lamelo Ball, il y a toujours un gros message à envoyer. Pas rookie de l’année, pas All-Star contrairement à son rival, Anthony Edwards n’a sans doute pas oublié.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Quand le top 5 de la nuit a été enregistré au fond d'une grotte

  2. Pingback: La confiance à l'extrême d'Anthony Edwards : pour défendre Lebron James, la star des Wolves n'a pas besoin de séance vidéo, c'est l'instinct qui parle

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités