*
Connect with us

Actualités

Pascal Siakam aime autant l’entraînement que les matchs : no pain no gain

Source photo : dailyhive.com

Parti de G-League, Pascal Siakam est, aujourd’hui, un joueur accompli et l’un des meilleurs joueurs de la ligue à son poste. Sélectionné pour la première fois au ASG, il n’a jamais arrêté de s’entraîner pour faire de ses faiblesses des forces.

« C’était toujours le premier au gymnase, il revenait même la nuit. Il travaillait sur tout ce qu’il est capable de faire aujourd’hui. »

Les déclarations de son ancien coéquipier DeMar DeRozan sont très élogieuses. Année après année, Siakam a pris conscience de l’importance de l’entrainement dans son jeu, il a fait un travail spécifique sur son jeu, transformant ses faiblesses en forces, afin de devenir All Star ( première sélection cette année ).

« J’adore le fait de ne pas pouvoir faire quelque chose et d’y consacrer de nombreuses heures afin de devenir bon. J’aime ça »

Ses propres propos montrent l’image du joueur que Siakam est devenu au fil tu temps. Tout ce travail lui a permis de remporter le prix de la meilleure progression ( MIP ) l’an dernier et de devenir champion NBA, le troisième joueur africain à réussir cet exploit. Cette saison, Siakam réalise ses meilleures moyennes dans chaque statistique.

Son dévouement pour le travail vient en partie de ses débuts tardifs dans le sport. A 25 ans, cela ne fait même pas dix ans qu’il joue au basket. Une des raisons qui le pousse à se donner plus que les autres pour combler ses lacunes et son retard. Le départ de Kawhi Leonard l’été dernier a aussi permis à Siakam d’obtenir plus de temps de jeu et de se développer d’avantage.

All Star pour la première fois et certainement pas la dernière, la soif de progression de Siakam l’emmènera très loin. Une vraie Mamba Mentality.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités