Otto Porter bientôt pivot, dans un cinq small ball inédit : Scott Brooks n'a donc aucune limite
*
Connect with us

Actualités

Otto Porter bientôt pivot, dans un cinq small ball inédit : Scott Brooks n’a donc aucune limite

Source photo : Washington Times
Nous sommes en 2018, l’âge d’or du small ball en NBA alors les coachs ont pour idée de décaler certains joueurs à des postes qui ne sont pas le leur. Dans le cas des Wizards, Scott Brooks aimerait tester le small ball en positionnant Otto Porter au poste 5. C’est original certes, ce sera bien évidemment un test. L’ailier jouera pivot sur quelques séquences, maintenant, reste à voir, si ce choix sera sur des séquences dans le money time, sur des séquences vraiment courtes (2-3 minutes) ou alors sur des séquences qui peuvent s’avérer plus longues.

Qui dit nouvelle saison, dit nouvelles idées. Etant donné que Scott Brooks vient de découvrir que le small ball était à la mode en NBA, il s’est dit qu’il pourrait tester le very small ball. Effectivement, le coach des Wizards voudrait tester cette tactique avec Otto Porter qui jouerait alors pivot avec quatre guards autour de lui. Parmi les guards, John Wall et Bradley Beal semblent incontournables, Austin Rivers pourrait s’ajouter à ce cinq avec un autre joueur plus grand comme Tomas Satoransky, ou au contraire un joueur encore qui shoote encore plus en la personne de Jodie Meeks. Malgré tout, il ne faut pas oublier que c’est un test.

Derrière tout ça, il y a la volonté de jouer vite (18ème équipe qui joue le plus vite) outre le fait d’avoir un énorme spacing. Le but étant de mettre une grosse intensité en défense, de récupérer des ballons assez rapidement, de relancer, et d’avoir des points faciles. Pourtant, cela ne réglera pas un des défauts des sorciers, celui du rebond. Ils ne prenaient en effet que 43 rebonds par match, soit la 21ème meilleure équipe dans ce domaine. Nous ne sommes pas un coach, mais pas sur que la solution soit de mettre un ailier à la place d’un pivot même si l’écran de retard est bien fait ou qu’Otto Porter soit un joueur correct au rebond.

Désormais, la question qui se pose, c’est de savoir si ce sera sur des courtes ou longues séquences. Il se pourrait que cela soit sur une dernière possession, sur deux-trois minutes afin de creuser un écart ou à contrario revenir dans le match. En revanche, cela semble peu probable d’avoir un cinq avec Otto Porter pivot en fin de match même si l’équipe d’en face joue small ball en face, surtout que de nombreuses équipes possèdent un pivot dominant. Et puis si Dwight Howard loupe des fins de match, cela pourrait être la fin du monde pour le pivot, il risquerait de chialer dans le vestiaire.

En attendant, cela pourrait être pas mal compte tenu des points forts des arrières. Comme dit avant, il y aurait quatre arrières autour de lui, et il y aurait trois joueurs (John Wall, Bradley Beal, Austin Rivers) qui sont forts sur le un contre un et dans le même temps qui sont costauds pour finir au cercle. Sinon, ils pourraient créer un décalage, avec l’aide qui viendrait, et c’est à ce moment là qu’Otto Porter intervient pour faire ficelle dans le corner. D’autant que ces trois joueurs ont cette vision de jeu, qui permettrait d’être une solution de plus pour Scott Brooks, qui pour une fois aurait une bonne idée tactique.

Pour le small ball, il y a d’autres solutions qui peuvent-être utilisées notamment avec Morris. Il n’est pas forcément nécessaire de mettre Otto Porter en cinq pour avoir du small ball (bien que les ailiers forts soient pas très grands). Néanmoins, cela donnerait des points faciles aux petits Wizards qui auront un libre accès au cercle. Vous imaginez un John Wall ou un Bradley Beal qui doit « seulement » passer son adversaire direct ? Ensuite, une fois lancée, ils sont quasiment innarêtables dans les airs étant donné qu’ils ont un bon hangtime. Si l’aide vient, ils peuvent toujours ressortir, justement sur Otto Porter, qui sera placé dans le corner. Bang bang bang !
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités