Le beau geste du jour : Kareem Abdul-Jabbar met sa collection aux enchères pour son association !
*
Connect with us

Actualités

Le beau geste du jour : Kareem Abdul-Jabbar met sa collection aux enchères pour son association !

Source photo : Hindustan Times
Quand il était joueur, Magic Johnson disait de Kareem Abdul-Jabbar qu’il était un homme gentil, mais assez renfermé et pas forcément toujours enclin à se rapprocher de ses fans. Une tendance qui a bien évolué avec les années et la légende des Lakers le prouve encore avec un superbe geste.

Depuis sa retraite, Kareem Abdul-Jabbar a créé une association qui œuvre à aider les jeunes des quartiers défavorisés et de faciliter leur accès à l’éducation. Son nom ? La « Skyhook Foundation », référence évidente à son mythique geste de tir, avec lequel il a envoyé près de 40 000 points en carrière. Une carrière bien remplie, qui lui a permis de remporter de nombreux titres.

Preuve de son grand cœur, KAJ met en vente aux enchères une grande partie de sa collection de souvenirs sportifs aux enchères ! Parmi eux : ses bagues de champion NBA 71 avec les Bucks et 82 avec les Lakers, des maillots, le ballon du record de points en carrière, tout comme les filets des paniers lors de ses trois titres de champion NCAA avec UCLA de 1967 à 1969. Quand on sait que les bagues devraient trouver preneur aux alentours de 250 000 dollars chacune et les filets jusqu’à 500 000 dollars chacuns… Mais encore plus que l’argent récolté pour les jeunes, c’est aussi le geste symbolique qui impressionne. Pourtant, le principal intéressé n’a pas hésité une seconde :

 » Ce n’est pas difficile de vendre ça. C’est évidemment précieux, mais je ne suis pas un musée vivant. Si je conserve tout ça, ça va prendre la moitié de ma maison.  » KAJ via ESPN 

Alors là on s’incline. Quand on sait à quel point la carrière du joueur a été rempli, le voir aussi heureux de donner ses récompenses dans le but d’aider son prochain… Wow ! Niveau générosité, on est là aussi dans le Hall of Fame. Resté simple malgré son immense réussite, le pivot s’estime déjà suffisamment heureux d’avoir encore eu ces objets à disposition, puisqu’ils étaient heureusement chez ses parents à New-York quand son domicile personnel a été victime d’un incident en 1983.

Parmi les potentiel acheteurs de ses bagues, on ne serait pas surpris de retrouver Karl Malone ou Allen Iverson (s’il n’avait pas déjà dilapidé toute sa fortune…). Oui on est méchant.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités