Connect with us

Actualités

Nicolas Batum s’est pris pour Steph Curry le temps d’un soir : le MVP du match a pris feu à 3 points, symbole de sa saison réussie !

Here we go again. Nicolas Batum a réalisé un super match, à tel point qu’il a terminé meilleur marqueur de la rencontre. C’est surtout à 3 points que l’ancien des Hornets a réussi à prendre feu et cela faisait bien longtemps qu’on ne l’avait pas vu mettre autant de 3 points, et la victoire en prime. Une confirmation de la très belle saison qu’il produit jusqu’à là.

La situation est spéciale à Los Angeles, comme chez beaucoup de franchises. Les stars étaient malheureusement absentes et avec Kawhi Leonard et Paul George en dehors des radars, il fallait donc un meilleur collectif pour réussir à aller au bout cette nuit. Les Clippers ont ainsi pu compter sur leurs vétérans. Lou Williams en premier lieu, auteur d’une saison horrible à tout point de vue (9.4 points par match à 38.7% au shoot). Il termine cette nuit à 17 points mais semble t-il, le 6ème homme légendaire est devenu bien moins gourmand en se limitant à 9 shoots. Toutefois, le vrai héros de la soirée se nommait Nicolas Batum. Toujours dans son style si particulier, « Batman » a pris feu avec une adresse chirurgicale : 18 points à 6/12 au shoot, 6/9 à 3 points, 6 rebonds et 2 passes décisives. L’ailier n’a rentré que des shoots à 3 points et c’est là toute l’ironie. Après la rencontre, il se contentera de quelques mots :

« C’est un grosse victoire pour nous. »

Au contraire de Jimmy Butler, Tyler Herro était de retour. Ses 19 points n’ont malheureusement pas eu d’effet. Leur 3ème quart-temps est catastrophique et coïncide avec le coup de chaud de Nicolas Batum. Le Heat se prend un violent 40 à 19 dans ce 3ème quart-temps et notamment un 20 à 2 qui aura été de trop pour véritablement s’en remettre. Et pourtant, les Clippers avaient jusqu’à 18 points de retard !! Miami aura d’ailleurs l’opportunité de réaliser le holdup, bien aidé par Reggie Jackson. Le malheureux prend un temps-mort alors que son équipe n’en avait plus. Qui puis est, il rate un lancer important mais rentre le 2ème pour sécuriser la victoire. Heureusement pour lui.

Nicolas Batum avait réussi à terminer avec 8 paniers à 3 points mais avec la défaite contre les Spurs. Cela doit lui faire d’autant plus plaisir de gagner et performer à la fois. Sans pour autant prendre feu comme hier, les Clippers vont avoir besoin de lui pour tenir la barraque en attendant le retour de leurs starters.

Usher et Justin Timberlake, de la vie de fan à « propriétaire NBA »

5 Comments

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités