Nicolas Batum se remémore le shoot qui a fait vibrer tout un pays, à la maison, face à l'Espagne : "Te foire pas, te foire pas te foire pas"
*
Connect with us

Actualités

Nicolas Batum se remémore le shoot qui a fait vibrer tout un pays, à la maison, face à l’Espagne : « Te foire pas, te foire pas te foire pas »

Il y a des actions qui ne seront jamais oubliées et pour les français, ce shoot de Nicolas Batum résonne encore, d’autant plus que la fin du match est pour le moins tragique. Nous sommes en demi-finale de l’euro, il a lieu en France, la saveur est particulière, surtout face au rival historique. Tout est encore possible, jusqu’à ce fameux shoot dans le corner de Batman himself. On en a encore des frissons.

A l’image du stade de France pour les footeux, Bercy a une saveur particulière pour les basketteurs. Malheureusement pour eux, l’équipe de France de basket va jouer face à l’équipe d’Espagne pas à Paris mais à Lille. Nicolas Batum racontera que l’équipe était un peu déçue mais finalement, elle a été surprise de l’entrain des fans, qui fournira une ambiance électrique. En demi-finale, il y a la « vraie » revanche (les deux équipes s’étaient affrontés en 2014 mais pour la coupe du monde) face aux Espagnols. 2 ans auparavant, elle avait perdu là-aussi en demi-finale et les français avaient fini par remporter leur premier titre, celui de champion d’Europe.
Pau Gasol marche encore sur les bleus avec 40 points, pourtant la France a dominé pendant de nombreuses minutes, et menait de 11 points dans le 3ème quart-temps. L’Espagne serre le jeu et c’est là que le miracle se produit. Un panier à 3 points ahurissant et un contre de Rudy Gobert permettaient d’entretenir l’espoir. L’intéressé raconte :

« C’est dommage que ça finisse mal. C’est vrai que c’était un gros tir. Vincent m’avait dit justement, tu le prends car t’es le seul pour tirer au-dessus de Gasol. Mais le pire quand Vincent me dit ça au temps-mort. Je me dis putain te foire pas, te foire pas, te foire pas. Je me suis tellement mis de pression avant ce tir. Parce que si je me loupe c’est mort.

Quand je récupère la balle, je tourne, c’est Tony qui fait la remise en jeu. Je prends la balle et je me retourne donc là le panier, tu le vois au dernier moment. Tu sais pas qui il y a. Je sais que Rudy Fernandez défend sur moi, je ne sais pas s’il a pris l’écran ou pas, je sais pas s’il a pris l’écran ou pas, je sais pas s’il va être là pour contester. Et là je vois Gasol devant moi, tu dois viser, tu dois éviter, tu tires et c’est rentré. »

Pas de happy end malheureusement, Nicolas Batum a réussi à rentrer un shoot impossible, que peu de personnes sur la planète peuvent mettre à ce moment du match. Il va pourtant réussir à rater 3 lancers de suite en overtime et cela précipitera la chute des siens devant un Pau Gasol impérial. On vous laisse revivre ce moment fou car faire vibrer plus de 20 000 personnes en France, dans une salle de basket, ce n’est pas tous les jours.

Quand Evan Fournier a une chance de cocu pour gagner au buzzer face aux Warriors

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Le monstrueux poster de Joel Embiid sur la tronche de Jarrett Allen : régle numéro 1, toujours faire un écran de retard pour ne pas se faire atomiser par l'adversaire

  2. Theleste

    février 13, 2022 at 2:29

    Bonjour, je voulais simplement remercier toute l’équipe de France de basket qui nous fait vibrer, cette équipe d’hier, avec gelabale, TP, les frères pietrus. Et celle d’aujourd’hui Gobert, Fournier… Cette équipe est énorme et c pas que les « nbaers » mais aussi ceux qui jouent en Europe à un niveau exceptionnel.
    Merci du fond du cœur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités