Connect with us

Actualités

Ne parlez pas de repos à Domantas Sabonis, il n’aime pas ça : Triple-double avec 10 shoots, c’est la définition de l’excellence

3 victoires en 4 matchs pour les Pacers, il est peu de dire que tout va bien pour Indiana. Et encore, la seule défaite a eu lieu dans les dernières secondes… Domantas Sabonis s’est récemment blessé mais finalement, ça va plutôt bien pour la star des Pacers !

Un peu plus tôt dans la semaine, Domantas Sabonis n’avait joué que 11 minutes dans la revanche opposant Indiana à Toronto. De quoi s’inquiéter ? Finalement non, la star des Pacers est venue jouer contre les Hornets et a fait du très sale : 22 points à 9/10 au shoot, 2/3 à 3 points, 2/4 aux lancers, 11 rebonds, 10 passes en 37 minutes. Propre non ? Son coach Nate Bjorkgren, a pensé un temps à se reposer : « Je n’aime pas être forfait. Je me suis levé aujourd’hui et je me suis senti bien. J’ai shooté et je me suis dit, « Je peux jouer. » Je me serais senti encore pire si je n’avais pas joué. » L’équipe a joué un véritable match A+ avec un Doug McDermott on fire avec 28 points à 12/22 au shoot et 5 rebonds et Malcolm Brogdon toujours aussi adroit et précieux à la fois (25 points 7 rebonds et 6 passes), sans oublier les 19 points de Justin Holiday. Mais forcément, le coach d’Indiana voulait rendre hommage à Domantas Sabonis en premier lieu :

« La dureté qu’il a montré dans ce match après ce choc genou contre genou. Cette ténacité ira très loin. C’est un gros passeur. Quand la balle est dans ses mains, il est va faire la bonne action. Il a pris 10 shoots et atteint les 10 passes. Il va continuellement faire la bonne action. »

Après ce choc face à Kyle Lowry, Domantas Sabonis est donc paré pour aligner les performances à nouveau. L’intérieur tourne cette saison à 20.4 points à 55.1% et 37% à 3 points, ainsi que 12.3 rebonds et 5.8 passes. Difficile de ne pas l’appeler une superstar. Et dire qu’il n’a que 24 ans, c’est fou de voir comment le joueur progresse d’année en année. Indiana se place en plus à la 3ème place de la conférence est, et il faudra parler bientôt de ce garçon dans la liste des candidats MVP, à condition que son équipe continue à gagner. Caris Levert doit être heureux de faire partie de ce groupe si spécial et quand il sera in, les Pacers pourraient prétendre à bien mieux qu’être outsider, à condition que ça clipse. Malcolm Brogdon fait partie de ses nombreux fans : « Il est l’un des meilleurs passeurs intérieurs de la ligue. »

Il nous ôte les mots de la bouche. Domantas Sabonis est un crack et a la possibilité de se tester face à un véritable candidat MVP, le 1er de la liste, un certain Joel Embiid. Outre ce match contre Philadelphie, les Pacers peuvent même finir 1er à l’est d’ici la la semaine prochaine, avec des matchs dit « faciles » contre les Grizzlies et les Hornets.

Le tweet de la nuit : Donovan Mitchell en veut plus de Rudy Gobert !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités