Connect with us

Actualités

Naz Reid y croit encore : « Si quelqu’un peut gagner quatre matchs de suite… »

NBA – Encore une fois défait par les Mavs, Minnesota est à une défaite des vacances. Et si jamais dans l’histoire de la NBA un avantage de trois victoires à rien n’a été renversé, Naz Reid croit toutefois encore aux chances des siens pour rejoindre les Finales.

Un carton contre les Suns et une série statement contre Denver. Tout ça pour… ça ? Après avoir ressemblé à un rêve, la saison NBA 2023/2024 des Wolves est en train de virer au cauchemar. Au terme d’une régulière bien au-delà des attentes générales, Minnesota s’avançait comme une équipe qui devait encore prouver en playoffs. Le sweep express contre les Suns avait rassuré tout le monde, et ce n’est sûrement pas la série suivante contre les champions en titre qui ont fait remonter les doutes. Vainqueurs en 7 des Nuggets, favoris à l’ouest, les Wolves figuraient dans le dernier carré pour la première fois depuis 20 ans.

Mais depuis le début des finales de conférence, rien ne se passe comme prévu à Minnesota. Anthony Edwards est exténué, Karl-Anthony Towns ne rentre rien et Rudy Gobert se fait harceler par les médias américains, Draymond Green en tête de gondole. En face, le duo Luka Doncic – Kyrie Irving n’a jamais semblé être aussi fort. Après trois rencontres, le constat est clair. Dallas mène 3-0 avant un Game 4 dans le Texas. Les Loups sont dos au mur, et doivent désormais gagner les quatre derniers matchs de la série pour sortir vainqueurs du Royal Rumble de l’Ouest. Rare membre du core de Minnesota au niveau depuis le début de la série, Naz Reid n’a pas encore baissé les bras à en croire sa déclaration d’après-match :

« Si quelqu’un peut gagner quatre matchs de suite dans ce scénario, je pense que c’est nous. »

Pour ça, il faudra renverser l’histoire. Remporter une série après avoir été mené 3-0 ? Ce n’est tout simplement jamais arrivé après 154 tentatives. Et si Boston était tout proche de réaliser l’exploit en finales de conférence contre Miami l’an dernier, le Heat avait refroidi les ardeurs des Celtics. Et s’il y aura sans doute une première fois un jour plus ou moins lointain, il faudrait une catastrophe dans le vestiaire des Mavericks pour que ce soit le cas ici, tant les Wolves semblent éreintés de leur parcours. Et puis, plus dur encore, il faudra aussi renverser Kyrie Irving, qui n’a jamais perdu le moindre match lorsque lui et son équipe avaient l’occasion d’achever série.

Langue de bois, déni total ou espoir tenace ? Difficile à dire, mais il faudra montrer autre chose du côté de Minnesota pour espérer battre Dallas quatre fois consécutivement. Première finale dans la nuit de mardi à mercredi.

Nolan Traoré s’éclate à l’Adidas Next Generation Tournament, un Français dans le top 5 de la draft 2025 ?

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Karl-Anthony Towns dans la tourmente, le "greatest big man shooter of all time" passe à côté de sa série

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités