*
Connect with us

Actualités

Memphis revit ses cauchemars avec les Lakers : Lebron James a déroulé dans le dernier quart-temps, aidé par Anthony Davis

Source photo : Silver Screen and Roll

On aurait pu faire un bon copier coller du résumé du match de la fin de semaine passée. On aime tellement écrire qu’on a refusé car le choc de cette nuit a été le même que celui de la semaine dernière. Pas de Lebron James du logo cette fois mais c’est du pareil au même.

Memphis se bat avec toutes ses forces et vu les joueurs en présence, bravo à eux. Il est dur de gagner des matchs, surtout contre les champions en titre et sans ses deux meilleurs joueurs. Mais les Grizzlies ont de la ressource notamment en dominant le 1er quart-temps. Le cœur y est en défense, surtout en 1ère mi-temps. Los Angeles n’arrive pas à développer son jeu offensif et au fur et à mesure de la rencontre, on sent que le momentum peut basculer d’un coup, dans le camp des hommes de Frank Vogel. 5 joueurs dépassent les 10 points ou plus chez les locaux, qui recherchaient leur première victoire de la saison à domicile, en vain après le massacre de Lebron James et Anthony Davis dans le money-time.

Bien que maladroit, Jonas Valanciunas ouvre le score en début de 4ème quart-temps sur un and one. C’est ensuite Tyus Jones qui plante un 3 points pour maintenir cette possession d’écart mais les mains vont commencer à trembler. Anthony Davis rentre en piste à 4 minutes de la fin pour planter un shoot assassin à  3 points et passer devant. Les hommes de Jenkins ne s’en remettront pas. Dans ce fameux stretch, A.D plante 7 points, Lebron James claque 8 points. Les deux marqueront 15 des 17 derniers points de leur équipe et Kyle Kuzma rajoutera les deux derniers points… sur une passe de Lebron James. Que faire face à deux monstres pareils ? 26 points chacun et le double double pour les deux lascar…

Côté Memphis, aucun joueur n’a pu se détacher et c’est peut être ça le problème. Pour répondre à l’attaque en fin de match, il faut des stars quand la défense ne suit pas. Pour une équipe lambda ça passe mais face à un duo Bron – Davis, qui ne rate que très rarement en fin de match, dur de lutter… Il ne faut pas leur en vouloir, ils ont joué avec passion, merci pour ça.

Jarrett Allen écrabouille Rudy Gobert : Kyrie Irving sert son pivot façon Uncle Drew qui réalise un dunk à l’image de son match

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités