*
Connect with us

Actualités

L’explication loufoque de Draymond Green sur son fail : on ne frappe pas un soldat à terre

La nuit a été forte en émotion à San Antonio. Les dernières secondes ont été folles avec Stephen Curry, Dejounte Murray, DeMar DeRozan et… Draymond Green ! L’intérieur a déconné et il le sait, en l’avouant à demi mot à la fin du match.

Draymond Green a soufflé le bon et le mauvais. Le bon avec ses 10 rebonds, 10 passes, une bonne défense et une superbe vision de jeu. S’il a mis un panier à 3 points, son dernier quart-temps a été foiré et ça c’est la partie mauvaise. Il a raté deux lancers importants et puis il y a eu cette dernière action. Gregg Popovich est connue pour une chose dans les fins de match. Ne jamais faire faute quand il y a 3 points d’écart. Draymond Green a alors la bonne idée de tenter un shoot à la James Harden. C’est assez rare de voir une superstar se voir siffler une telle faute mais encore plus quand il s’agit d’un joueur peu apprécié par les arbitres, inutile de rêver. Ce dernier a essayé de s’expliquer en conférence et ne souhaite pas abdiquer. Pour lui, c’était le bon choix et vivre avec cette décision lui va très bien :

« J’ai l’impression que c’est l’action débile la plus intelligente de l’histoire… Je sais que la plupart des personnes ne le verront pas et ne comprendront pas ce qu’il s’est passé. Mais c’était une action très intelligente, qui a finalement débouché sur un truc débile. »

On veut bien avoir de la bonne foi mais Draymond Green aurait mieux fait de filer le ballon à Stephen Curry. Il est le seul joueur à avoir marqué dans les dernières minutes. Pour être précis, Steph a marqué 14 points lors des 6 dernières minutes. Ses coéquipiers ? 0 point…  Quand bien même Dray avait eu des lancers, difficile de le voir avec 3 lancers, au meilleur des cas, il en aurait eu 2. De plus, il a raté 2 lancers de suite quelques secondes auparavant. Stephen Curry « protège » son lieutenant et veut passer à autre chose le plus vite possible :  « C’était simplement une de ces actions à pile ou face. Si ça marche, c’est incroyable, il va sur la ligne pour égaliser avec trois lancers francs ou, au moins, il va sur la ligne pour rallonger la rencontre. Mais ça n’a pas marché de cette façon, et il faut qu’on passe à la suite. »

La bonne nouvelle pour Draymond Green ? Il pourra se rattraper ce soir puisqu’il y a la revanche face aux Spurs. Aucun joueur dans l’histoire n’a réussi 100% de ses matchs et c’est aussi en ça que la NBA est magnifique. Il y a des matchs presque tous les jours et donc le moyen de se rattraper.

La décla de la nuit pour DeMar DeRozan : la star ne veut plus inviter Dejounte Murray le « voleur »

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Kings en positif, De'Aaron Fox préfère parler de l'équipe plutôt que de lui : vous la sentez cette odeur de maturité ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités