*
Connect with us

Actualités

Lamelo Ball s’explique sur sa réussite au shoot stratosphérique à 3 points : les sceptiques n’ont plus rien à dire

Source photo : At The Hive

Si Gordon Hayward reste le meilleur joueur de son équipe, LaMelo Ball est assurément devenu la star de la franchise. Le meneur confirme de jour en jour que c’est un crack, et il continue de faire taire les sceptiques sur son tir.

Sans John Wall, Eric Gordon ou encore Christian Wood, la tâche était déjà compliquée pour les Rockets, mais ils se sont accrochés pendant trois quarts temps. Dans le dernier quart, les Hornets se sont envolés, et c’est toujours le même qui a crevé l’écran : LaMelo Ball. 24 points, 10 passes et 7 rebonds pour le meneur, et surtout un magnifique 7/12 longue distance, un record personnel et un record pour un rookie de Charlotte. Pourtant, il y avait des sceptiques sur son shoot, et c’est compréhensible. Ce n’est pas la mécanique de Stephen Curry, encore moins la fluidité de Klay Thompson, mais pour autant, ça reste assez efficace. LaMelo Ball tourne à 36% depuis le début de saison et à plus de 50% sur les six derniers matchs. Le rookie avoue que les Hornets ont essayé de lui modifier son tir.

Je suis resté avec ça. J’ai dit ‘c’est comme ça que je shoote’. Je suis confiant avec ça et je me sens bien quand ça part. Je suis venu ici et ils ont essayé de me l’ajuster un peu., mais j’ai dit ‘Non, c’est comme ça que je shoote’. 

Depuis tout petit, LaMelo Ball affiche de la personnalité, et c’est peut-être sa plus grande force. Le meneur prend chaque tir comme s’il allait rentrer et pour l’instant, ça fonctionne. Le rookie n’a jamais connu de véritable coup de mou et les adversaires doivent commencer à respecter son tir, surtout qu’il est parfois -tout le temps- à un mètre derrière la ligne. Il est assez rare que des joueurs avec une mécanique de tir aussi peu développée soient devenus des spécialistes du tir primé, cependant, ça n’a pas empêché ces mêmes joueurs d’avoir une adresse honorable à l’image d’un Jason Kidd par exemple.

On savait que LaMelo Ball était un remarquable passeur, néanmoins, sa capacité à rentrer des tirs de loin était réellement une incertitude. Il semblerait que celle-ci soient écartées puisque le meneur est assez adroit, malgré des tirs parfois compliqués.

La décla de la nuit pour DeMar DeRozan : la star ne veut plus inviter Dejounte Murray le « voleur »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités