*
Connect with us

Actualités

Goran Dragic ou le symbole d’une équipe en perditon depuis la bulle : « Nous avons perdu notre confiance »

Source Photo : The Athletic

Finaliste l’an passé, le Heat est en train de se faire maltraiter  par les Bucks. Mené 3-0, Miami vient surtout de concéder deux défaites consécutives avec environ trente points de retards (34 puis 29). Proche du sweep, l’équipe qui avait tellement vendu de rêve à Orlando la saison dernière n’est plus dedans mentalement selon Goran Dragic.

1er tour de playoffs 2021 : Bucks-Heat, un remake excitant des demi-finales de l’année dernière. Encore une fois, Milwaukee était annoncé favori, mais on s’attendait à une série bien plus serrée. Trois matchs, trois victoires pour Giannis et ses coéquipiers prêts à passer le dernier coup de balai. Le Heat a réussi à résister dans le premier match (109-107 en Overtime) avant de subir deux branlées consécutives (132-98 et 113-84). Le retour en Floride n’aura rien changé et le finaliste sortant est à deux doigts de se faire sortir sans avoir goûté à la victoire.

Pourtant il y a un an, le Heat était à l’aise dans la bulle. Equipe déjà agréable à regarder lors de la saison régulière, Jimmy Butler et compagnie ne voulaient pas attendre avant de montrer ce qu’ils valaient en postseason. Résulat : Pacers, Bucks et Celtics sont passés à la trappe et Miami a atteint les finales NBA. Un pronostic sur lequel personne n’aurait misé en début de saison et même à l’aube des playoffs, mais tout le monde avait réussi à hausser son niveau de jeu.

Un an plus tard, ce Heat n’affiche clairement plus cet esprit de compétition. Alors que Jimmy Butler est bien couvert par la défense des Bucks, tous les éléments qui ont fait la réussite de Miami cette saison sont inoffensifs : une réussite au tir en déclin pour Duncan Robinson et Tyler Herro, un Trevor Ariza à 0 point lors des Game 2 et 3 ou encore un Bam Adebayo pas assez présent au rebond. De son côté, Goran Dragic a progressivement diminué sa contribution. Auteur de 25 points (10/17) dans le Game 1, le Slovène présent dans le cinq majeur n’a compilé que 8 points cette nuit à 3/14 au tir. Comme le montre les performances de Goran Dragic, le mental n’y est plus avec cette lourde série de défaites.

« Nous ne sommes plus dans le rythme. Il nous reste encore un match, mais nous sommes vraiment loin. Nous avons perdu notre confiance. »

Difficile aujourd’hui d’imaginer le Heat capable de faire un comeback dans la série. Revanchards, les Bucks veulent en finir au plus vite et sweeper Miami. Dernier objectif pour les Floridiens : gagner un match à l’American Airlines Arena pour éviter l’humiliation.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités