*
Connect with us

Actualités

Les pronos de la rédac : le MIP de l’année

Source photo : Denver Stiffs

On est parti pour un tour afin de livrer la meilleure progression de l’année. C’est sans doute le trophée le plus dur à pronostiquer mais quand il faut se jeter à l’eau, il faut se jeter à l’eau !

Tsitsi : OG Anunoby

Avec son nouveau contrat, j’ai envie d’y croire. Il a annoncé avoir progressé au dribble. OG Anunoby est un super 3&D mais il manque clairement ce drive pour passer au niveau supérieur. Avec les pertes d’Ibaka et Gasol, Nurse aura besoin de certains pour scorer et je vois bien ce dernier exploser statistiquement. Et puis avec ses outfits, je l’imagine déjà à la remise des prix.

Pierre : Deandre Ayton 

D’habitude, les joueurs qui reçoivent ce trophée ont une augmentation statistiques de cinq points minimum. Or, cette saison sera une exception. Auteur de plus de 18 points et 11 rebonds la saison passée, Deandre Ayton connaitra une petite progression sur les chiffres certes, mais c’est surtout dans d’autres aspects que sa progression se ressentira. Dans la concentration notamment. Car avec un Chris Paul sur son dos tous les jours, le first pick de la draft 2018 ne pourra pas se permettre d’être moins appliqué. D’autre part, avec CP3 comme meneur, Deandre Ayton va encore mieux se placer, ses mouvements sur pick & rolls seront parfaits, et le pivot des Suns arrivera rapidement en 23-12. Si les résultats suivent un minimum, il sera le grand favori au titre de MIP.

Loïs : Jamal Murray 

Auteur d’une bonne saison régulière conclue avec 18.5 points de moyenne, Jamal Murray a littéralement explosé en play-offs. Leader offensif de la formation du Colorado, il a enregistré quelques coups d’éclats pour permettre à son équipe de réaliser une campagne mémorable. Avec 26.5 points, 6.6 passes décisives et 4.8 rebonds sur la période, il s’est imposé comme l’un des meilleurs arrières de la ligue. Cette saison, je le vois confirmer ce statut avec la même ligne de stats, une première sélection au All-Star Game et un trophée de MIP. Année pleine.

Arthur : Michael Porter Jr.

À la suite d’une saison rookie blanche, Michael Porter Jr. s’est révélé au cours du précédent exercice avec les les Nuggets sur un temps de jeu assez limité (9,3 points à 50,9% au tir et 4,7 rebonds en 16 minutes de jeu à peine lors des 55 matchs disputés). Sur l’échantillon beaucoup plus large et régulier que devrait lui offrir Mike Malone lors des prochains mois, Porter Jr. (22 ans) a tout du bon coup prêt à exploser. Nikola Jokic et Jamal Murray ont trouvé leur troisième larron et vont pouvoir compter sur le talent inné de leur ailier/ailier fort. Avec des statistiques largement en hausse, une production du type : 18 points, 6,5 rebonds et 2,5 passes de moyenne, le natif du Missouri va prouver qu’il était déjà prêt à progresser encore plus vite s’il avait pu le faire dès le départ, sans être gêné par son physique.

Vous l’aurez compris, la rédac est pire qu’un groupe de meufs, jamais d’accord sur rien. Rendez-vous dans quelques mois pour faire le bilan !

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités