Les notes de l’été : Atlanta Hawks – le casse de la draft, ainsi qu’un recrutement intelligent pour construire autour de Trae Young ! – The Daily Dunk
Connect with us

News

Les notes de l’été : Atlanta Hawks – le casse de la draft, ainsi qu’un recrutement intelligent pour construire autour de Trae Young !

Source photo : The Ringer

Alors que l’été avance peu à peu, on va revenir sur les différents mercatos de toutes les équipes. Qui s’est raté ? Qui a fait kiffer ? Qui a été complètement bourré durant la free agency ? De l’effectif par la draft, en passant par la free agency et ceux qui ont dégagé, la bonne occasion pour réviser ou apprendre tout ce qui s’est passé !

Note d’Atlanta : 15/20

L’été a été propre, intelligent et l’objectif est clair : revenir sur le devant de la scène et les playoffs sont clairement en ligne de pire. C’est donc l’heure de revenir sur les différents mouvements et on peut limite parler de sans faute quand on évoque le summer 2019 d’Atlanta. Tout a commencé par l’éviction de Deyonta Davis. Ce dernier avait été éjecté début juin, recruté pourtant un mois auparavant. Un move insignifiant mais qui va être le début d’un modelage parfait. 

L’heure est venue de la draft par la suite et Atlanta a fait un énorme coup, si ce n’est le meilleur coup de toutes les équipes confondues, si on évoque tous leurs choix. En 4ème position, le front office a choisi De’Andre Hunter. Un choix tactique pour aider John Collins dans la raquette mais pas que. Il sait jouer poste 4 mais il est surtout un 3 par nature. Dans la NBA moderne, il ne serait pas étonnant de le voir au poste d’ailier fort, notamment grâce à son envergure ahurissante. Un vrai joueur au profil très défensif, sans pour autant être un tocard en attaque. Avec des joueurs doués comme Cam et surtout Trae, qui pourront créer pour le jeune joueur. Il possède aussi une certaine maturité.
Mais le vrai coup se nomme bien Cam Reddish. Barré par la hype de RJ Barrett et Zion Williamson, Cam est pourtant aussi talentueux que ces derniers. Entre difficultés au shoot et blessures à répétition, il n’a pas pu montrer tout son savoir faire. Potentiel All-Star, il n’était pas attendu si tard à la draft et derrière le duo Young – Collins, le mec pourra se faire plaisir au shoot. Il attend une opportunité depuis belle lurette et dès sa 3ème saison, il faut s’attendre à qu’il soit le 3ème scoreur de l’équipe.
Bruno Fernando peut être une bonne pioche pour les Hawks (drafté par Philadelphie). Dans un profil différent d’Hunter, avec moins de talent en défense, mais plus percutant aux rebonds, la jeunesse est le mot d’ordre à Atlanta. 21 ans déjà pour le bonhomme, ses mains seront de bonne augure, notamment sur pick and roll avec Trae Young. 

La draft close, les Hawks ont décidé par la suite de transférer Bazemore contre Turner. Deux profils bien différents. Bazemore dégainait à 3 points, avec une efficacité pas toujours régulière, capable de parfois porter la balle, sans oublier sa belle défense, son principal point fort. Evan Turner est un bien meilleur décisionnaire. Avec tous les scoreurs disponibles, il pourra apporter son jeu en pick and roll et en post-up, une bonne variation dans le jeu très passing des Hawks. Atlanta prend une autre direction et le profil un peu trop commun de Bazemore, ne plaisait plus, ainsi l’équipe de Géorgie prend une autre direction. C’est un grand coup pour Atlanta qui dégage quand même un meuble de leur équipe. On peut y voir une vraie envie d’aller vers l’avant.
Autre transfert qui aura son importance, celui de Taurean Prince, ainsi qu’un 2ème tour de draft pour Allen Crabbe et un 1er TDD (protégé top 14). Au début de la saison, Prince avait prévu d’être All-Star et le malheureux a déçu par une baisse de régime, après sa dernière saison et une blessure qui a fait le mal. Si le montant du contrat de Crabbe est élevé en échange, il n’y a pas à s’en faire puisqu’il s’agit d’un contrat expirant (18,5 millions de dollars). Si Trae Young est un shooteur d’élite, il est bien le seul dans l’équipe. Vince Carter était pas mal dans le genre mais il fallait quelqu’un à un niveau supérieur et sans déambulateur. Son temps de jeu était en baisse chez les Nets, il est passé sous la barre des 10 points et ce nouveau défi semble pouvoir lui donner un second souffle dans sa carrière. Les systèmes d’Atlanta devraient lui plaire, on s’attend à quelques coups de chauds de la part de Crabbe.
Chandler Parsons débarque pour apporter du shoot. Transféré contre Hill et Plumlee, ce n’est pas un risque non plus, sachant qu’il est aussi un contrat expirant. Revanchard, son temps de jeu ne devrait pas être excessif, et cela ne tient qu’à lui d’être performant avant la prochaine blessure… 
A l’image de Cousins ou Bell, Damian Jones a bougé des Warriors. Il a l’expérience pour lui et en compétition pour enfin avoir UN VRAI rôle dans l’équipe et dans la ligue, à lui de mettre en oeuvre ce qu’il a appris chez les Dubs.
Enfin, on termine par Jabari Parker qui doit redorer sa cote ! Il aura son rôle à jouer en tant que principal scoreur de la second unit. Être un meilleur passeur, un meilleur défenseur et faire autre chose que shooter dès qu’il a le ballon. Atlanta a une culture très collective et il va devoir assumer pour retrouver une place dans la ligue.

Atlanta a très bien recruté. De très bons vétérans qui feront leur boulot, à l’image de Parsons et Turner. Une draft intelligente avec deux tops prospects et une recrue déjà formée. Des intérieurs qui apporteront de la défense, donnée non négligeable avec John Collins. Autour d’eux, Cam Reddish pourra se développer et montrer son potentiel d’All-Star surtout à côté Trae Young. Sur le banc, Allen Crabbe apportera du shoot, tandis que Damian Jones sera présent pour combler le manque intérieur, en cas de mauvaise contribution des deux jeunes rookies.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News