Les Nets se font les Pacers avec la manière : Brooklyn officiellement en playoffs, une première depuis 2015 !
*
Connect with us

Actualités

Les Nets se font les Pacers avec la manière : Brooklyn officiellement en playoffs, une première depuis 2015 !

Source photo : Twitter

Brooklyn l’a emporté 108 à 96 contre Indiana. Le collectif a encore fait rage et cela a permis de rendre la qualification officielle. Les Nets se retrouvent en playoffs, une première depuis 2015 et le projet prend peu à peu forme.

Qui aurait pu croire à une éventuelle post-season pour les Nets ? Certainement pas eux surtout avec la saison qui a très mal commencé. 8 victoires et 18 défaites, difficile de faire pire avec une saison 2017-2018, finissant sur de bonnes ondes. D’Angelo Russell ne retrouvait pas son niveau suite à sa blessure. Caris Levert était le seul joueur assurant un vrai niveau. Le problème est que ce dernier s’est blessé, alors que les résultats commençaient à s’améliorer. C’est à partir de ce moment que D’Angelo Russell et les siens ont step-up afin de devenir une véritable équipe. Identité de jeu avec le partage du ballon même si les hommes d’Atkinson devront faire beaucoup mieux en défense même si la bonne volonté est présente. Avec la victoire contre les Pacers, la qualif est officielle et il ne reste plus qu’à attendre la fin de la SR, pour connaître leur adversaire direct.

Start strong, finish strong. Voilà comment on pourrait résumer la prestation des Nets. Pas loin d’être parfaite, ils ont merveilleusement bien lutté contre le jeu physique d’Indiana. Plus agressifs, plus puissants et plus adroits dans les moments critiqués, ils ont joué avec un sentiment d’urgent. D’Angelo Russell termine la rencontre à 20 points, ce qui est pas mal sachant que Brooklyn était en back to back. Caris Levert a joué parfaitement les seconds avec 18 unités, en frôlant les 50% au shoot. Une rencontre maîtrisée de A à Z, jusqu’à prendre presque 20 points d’avance à l’issue du 3ème quart-temps. Une avance confortable pour contrôler la rencontre jusqu’à dans le money-time. Plus que le résultat, on a vu une véritable équipe se donnant les uns pour les autres et en jouant avec confiance.

A l’image de leurs derniers matchs, Indiana déçoit. Est-ce que l’absence de Victor Oladipo joue sur les résultats ? Peut être. Ce qu’on retient surtout est que l’équipe joue de moins en moins avec envie, sans oublier des erreurs flagrantes. Il sera intéressant de voir le petit break juste avant les playoffs. Toujours côté officiel, ils affronteront les Celtics, eux aussi pas dans une bonne vibe actuellement. Sabonis termine la rencontre à 17 points et Young à 16 unités. Ce n’est pas en attaque que les locaux ont perdu mais bien en défense. Même si l’adresse n’était pas fameuse chez les Nets, ils jouent en équipe avec la faculté de trouver le petit copain toujours libre. Le backourt ne dépasse même pas les 7 points en cumulés et l’absence de Tyreke Evans a fait du mal à leur offense, les Pacers n’ont pas été au niveau.

Brooklyn est une équipe excitante à voir jouer. On attend de voir si l’équipe préférée de Jay-Z aura la capacité à jouer avec un tel niveau durant les playoffs. De toutes les manières, la saison est déjà réussie et c’est ce qu’on retiendra avec cette qualification.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités