Evan Fournier apprend le mot clutch à Kyrie Irving : Orlando officiellement en playoffs... Après 7 ans de disette !!
*
Connect with us

Actualités

Evan Fournier apprend le mot clutch à Kyrie Irving : Orlando officiellement en playoffs… Après 7 ans de disette !!

Source photo : Twitter

Alors que les fans du Magic paniquaient suite à la défaite de Detroit en début de soirée, ce qui les condamnait en quelque sorte à l’exploit hier soir, Orlando a assuré. Une victoire qui leur permet d’accéder en playoffs « officiellement ». 7 ans de malheur et l’attente fut longue pour retrouver les sommets de la ligue.

7 ans c’est long, très long. 41 victoires et 40 défaites. A ce stade de la saison, jamais le Magic n’avait atteint autant de victoires depuis 2012. On avait déjà senti une ambiance changée à l’amway center. Lors des derniers matchs, l’intensité était digne d’une soirée radio sexe sur twitter. Si chaque année, Orlando se troue vers le All-Star week-end, ce n’est fut pas le cas cette saison. 8 victoires sur les 10 derniers matchs mais une difficulté au niveau du calendrier. Les hommes de Clifford n’auront plus aucune rencontre à la maison. Un match pas comme les autres contre Charlotte où l’ambiance devrait être aussi tendue que la pré-vente du match Hornets-Bucks. Une rencontre à l’image de Nets – Heat à ne pas rater.
4 coachs plus tard, 5 saisons à plus de 50 défaites, 7 années passées et 17 petits copains d’Ariana Grande plus tard, les revoilà en playoffs !

Brad Stevens indiquait qu’il ne voulait pas reposer ses joueurs. Karma ou pas, il l’a payé très cher. Au bout de 7 minutes, l’homme qui n’a que 21 ans (Jayson Tatum), devait quitter les siens. L’addition ne fait que commencer avec en deuxième mi-temps, un certain Marcus Smart étant obligé de le rejoindre. A la bourre durant presque la totalité de la seconde mi-temps, Boston finira par échouer lamentablement. Après la rencontre, Kyrie Irving se moquait complètement de la défaite, indiquant qu’il était plus excité que n’importe qui pour les playoffs. Il a claqué 23 points mais n’a jamais pu driver les Celtics avec une équipe d’Orlando on fire. Plutôt dommage car à 2 minutes de la fin, c’est bien lui qui égalisera. Al Horford termine à 18 points et Gordon Hayward à 16 points. Pas appliqué et incapable de faire un stop, Evan Fournier a été plus fort.

Notre frenchy préféré a claqué un panier plus qu’important en fin de match. Un violent dunk qui a climatisé tout le TD Garden. Quelques secondes plus tard, Aaron Gordon a aussi participé à la fête, ce qui taira tout débat avec 4 points d’écart et Boston ne reviendra pas. Tout ne fut pas facile pour autant en effaçant un retard de 13 points dans le 3ème quart-temps. Les hommes de Steve Clifford terminent sur un 11 à 2, avec notamment 9 points de Terrence Ross pour attaquer le money-time avec 9 points d’avance. Vavane termine à 23 points et Vucevic à 25 points. 5 joueurs termineront au moins à 11 points. Après la rencontre, les coéquipiers de DJ Augustin auraient foutu le souk dans le vestiaire, en fêtant cette qualif en playoffs mais aussi le titre de la division !

On a vu une vraie équipe de playoffs hier soir. Un collectif huilé ayant joué en pleine adversité et dans un endroit hostile. Reste plus qu’à savoir ce que donnera cette team en playoffs. D’ici là, ils ont le droit de savourer.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités