*
Connect with us

Actualités

Les Nets ont joué comme des dindes : Minnesota a remporté son premier match de la saison régulière à l’extérieur !!!

Source photo : twitter

Premier match de la soirée à 18 heures. Minnesota l’a emporté 112 à 102, grâce aux 21 points de Towns et les 25 de D-Rose. Un match maîtrisé où aucun joueur des Nets n’a pu prendre feu. Il a manqué un boss, qui s’appelait Caris Levert et qui est absent un long moment.

Les Wolves étaient passés à l’armurerie avant la rencontre. Les gars sont on fire de loin et les Nets ont bien de la peine à ressortir dessus. Petit coup du destin, avec Towns qui se prend 2 fautes en 6 minutes mais à ce moment, son équipe gère. Pendant ce temps-là, concours de saucissons entre Wiggins et D’Angelo Russell. C’est finalement Crabbe qui plante deux 3 points à 5 minutes de la fin du 1er quart-temps, pour mettre tout le monde à égalité. Brooklyn retrouvera un peu d’adresse, notamment avec Dinwiddie, pour finalement prendre 4 points d’avance, après les énormes ratés des Wolves.

Karl-Anthony Towns  n’est vraiment pas dans un bon mood. Après avoir pris deux fautes dans le 1er quart-temps, il se prend trois fautes avant la mi-temps. Heureusement, le banc veille en attendant avec notamment Rose et Dieng, même si ce dernier prend plus de shoots que Saric. Malgré toute leur bonne volonté, la sortie de Towns fait vraiment mal et les Nets créent un premier break de 7 points. C’est alors que Thibodeau fait rentrer ses starters et la physionomie du match va changer. La défense est plus physique, l’attaque est plus agressive et Minnesota est de retour dans le match en lâchant même un 8-0. A l’image du gros putback de Gibson, enchaîné du contre au buzzer, les Wolves finissent la mi-temps en mode mort de faim, à croire que la dinde n’a pas suffi.

Le 3ème quart-temps semble être une mise à mort. Avant de déconner à nouveau au niveau des fautes, Karl-Anthony Towns. Le roi des chats a encore frappé enchaînant les paniers. Pendant ce temps-là, l’attaque ne répond plus du côté des Nets et Derrick Rose s’occupe de créer un sale écart. Déjà à 14 points, il permet à Minnesota d’être à +17 à la fin du 3ème quart-temps.

D-Rose continue d’être violent au shoot. Incroyable de se dire que le joueur arrive à être si constant de loin. Il plante 15 points dans le money-time et il fait la chanson aux Nets, bien aidé par Towns. Il y aura un sursaut d’orgueil des locaux, jusqu’à revenir à deux possessions mais la messe est dite. Minnesota a maîtrisé sa fin de match et repart aisément avec la victoire.

Caris Levert manque énormément. Les Nets n’ont pas à rougir en terme collectif. Certains joueurs comme D’Angelo Russell ont été vilains, malgré de bonnes positions (5 points). Minnesota gagne son premier match à l’extérieur de la saison !!

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités