*
Connect with us

Actualités

La rivalité Clippers – Grizzlies encore présente : victoire en overtime des hommes de Doc Rivers, on dit merci Mike Conley…

Source photo : twitter

Plus de Blake Griffin, Zach Randolph et pourtant il y a toujours une certaine rivalité entre ces deux équipes. Victoire des Clippers 112 à 107 après prolongation contre Memphis et pourtant, personne aurait pu le prédire, vu la physionomie du match.

On ne voulait pas d’un 1er quart-temps pourri comme dimanche. Memphis a compris la leçon et notamment Jaren Jackson Jr, qui montre tout son talent que ce soit de loin ou in the paint. Le rookie impressionne et a su profiter du marquage serré sur Marc Gasol. De l’autre côté du terrain, on voit la défense des Grizzlies dans ce 1er quart-temps. Même quand ils se font dépasser, ils ne lâchent pas ne se prendront que 16 points dans la tronche en 12 minutes !!

La franchise du Tennessee ne saura pas profiter en début de 1er quart-temps, en se prenant un 6-0 d’entrée. Dans le fameux 1er quart-temps, le duo Mike Conley – Marc Gasol n’a pas mis le moindre de point. Mais que ça va changer dans 2ème quart-temps. D’abord Mike Conley, incroyable en jeu de transition, tout en profitant des pick and rolls de son pivot. L’espagnol est parfait pour rouler vers le paniers après les écrans et il finit fort avant la mi-temps. Toujours solide en défense, Memphis sera devant de 8 points, malgré que Harrell continue de rendre fou, toutes les défenses qu’il rencontre (plus de 20 points par match sur les 4 derniers matchs). La stat à noter est naturellement pour Mike Conley, qui réalise 10 passes décisives dans le seul 2ème quart !!

Les Grizzlies ont joué avec un rythme super lent et les Clippers vont accélérer le jeu. C’est comme ça que Los Angeles reviendra dans la rencontre et passera même devant. Danilo Gallinari prend feu à son tour et Memphis n’arrive pas à répondre offensivement, avec une énorme panne d’adresse au shoot. Les locaux auront alors 5 points d’avance après 3 quart-temps.

Cette rencontre continuera par la suite à être un mano à mano. Au retour du one two punch, Gasol – Conley, les Grizzlies sont « back in the game », avec notamment deux 3 points coup sur coup de Garrett Temple. Memphis prend le large et au moment de sécuriser leur victoire, Conley est expulsé sur une offensive foul et là vient la fin des oursons. Après avoir été chaotique dans la 1ère moitié du 4ème quart-temps, l’adresse revient chez les Clippers. Avec seulement Gasol efficace en face, les hommes de Doc Rivers récupèrent énormément de ballon. Alors qu’il n’y a que 3 points d’écart à 3 secondes de la fin, Galinari provoque la faute, 3 lancers in, car il n’a pas de numéro 23 dans son dos et envoie tout le monde en prolongation. C’est l’occasion de voir à quel point Conley est trop important pour cette équipe, pour qu’elle l’emporte. Même si elle arrive à rester au contact, les Grizzlies cèdent…

Les 27 points de Gasol, ainsi que les 20 de Jaren Jackson Jr n’auront pas suffi. En face, Harrell aura été bon (22 points) et il faut aussi remercier Lou Williams et son énorme 4ème quart-temps, qui a su forcer l’overtime, tout comme Gallinari.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités