*
Connect with us

Actualités

Les confidences de Nikola Jokic après avoir gagné le trophée du MVP : le pivot ne pensait même pas avoir le niveau pour être en NBA…

Source image : News Basket Beafrika

Nikola Jokic est devenu hier soir le MVP de la saison régulière 2020-2021. Une récompense inespérée pour le pivot, qui ne pensait même pas pouvoir arriver dans la grande ligue.

C’est fait, Nikola Jokic est le nouveau MVP en titre. Un titre plus que mérité au vu de la saison dingue proposé par le serbe. 26,4 points, 10,8 rebonds, 8,3 passes, tout en ayant disputé les 72 matchs de la saison régulière, la statuette lui revient, et presque unanimement, avec 91 premières places sur les 101 votes. Un statut aujourd’hui qui est le sien mais qui était inespéré quelques années auparavant. Drafté en 41ème position de la draft 2014 par les Denver Nuggets, le serbe a su au fil des années aiguiser sa science du jeu, son shoot et son leadership pour devenir ce leader capable d’emmener une équipe jusqu’à la bague. Pourtant, le pivot ne pensait même pas avoir le niveau pour évoluer dans la grande ligue.

« Pour être honnête, je ne pensais même pas être en NBA. Mon objectif quand j’ai commencé à jouer au basketball chez moi était de jouer en EuroLeague car c’était la grande ligue la plus proche de mon pays. J’aurais pu jouer dans certains grands clubs en Serbie et tracer ma voie. Mais les Denver Nuggets m’ont drafté, et ça a été une opportunité pour moi de devenir un joueur NBA. »

Avec le recul, on peut se dire que le choix du management des Nuggets s’est révélé plutôt judicieux. Aujourd’hui, c’est tout le Colorado qui se réjouit de la présence dans leur raquette de Nikola Jokic, qui a modifié la façon de jouer en NBA. Il est désormais possible de jouer avec un pivot tenant la balle en attaque. Un pivot passeur, bien plus à l’aise à plus de 6 mètres du panier que sous le cercle. Une vraie révolution dans le jeu NBA, même si des joueurs comme Arvydas Sabonis ou les frères Gasol l’avait apporté par le passé. Le serbe vient de démontrer qu’il est possible d’être l’un des joueurs les plus dominants de la ligue sans un physique d’athlète surhumain, lui qui est un ancien obèse. Un beau message d’espoir pour tous les garçons s’entrainant jour après jour pour essayer d’atteindre leur rêve, celui de jouer en NBA.

Nikola Jokic, c’est l’histoire d’un homme qui ne croyait pas pouvoir jouer en NBA et qui en est devenu le Most Valuable Player. Un conte de fée conclue pour l’instant sur la plus belle des récompenses individuelle. Reste maintenant à aller chercher la collective.

Nikola Jokic devient le MVP le plus bas drafté de l’histoire (41). Avant lui, il s’agissait de Steve Nash et Giannis Antetokounmpo (15)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités