*
Connect with us

Actualités

Blessé, Joel Embiid tient la baraque avec une nouvelle mixtape : le camerounais n’a pas dû aimer l’annonce du MVP

Source photo : skyvoice

Joel Embiid avait déjà été immense dans le match 1, avec 39 points sur la raquette des Hawks. Il a remis le couvercle, mais avec la victoire cette fois. Une simple question, quelqu’un peut-il l’arrêter ?

Joel Embiid est le principal responsable de la victoire 118-102 des Sixers sur les Hawks. Le pivot a été d’une constance démentielle pour ne pas laisser la défense adverse se reposer, et pour continuer d’aligner les points et les actions décisives au meilleur moment. 40 points (record personnel en playoffs), 13 rebonds, 2 passes, 2 interceptions, 1 contre à 13/25 au shoot, 12/16 au lancers francs et 2/5 à 3 points. Une ligne de stats digne des Hakeem Olajuwon ou David Robinson dans leur prime. Le pivot camerounais a désossé la raquette désemparée d’Atlanta. Ils s’y sont tous essayé. Clint Capela, John Collins et même Danilo Gallinari sur quelques possessions. Rien à faire. Les fautes sont tombées, les shoots sont rentrés, et la victoire était inéducable. Faire une telle performance le soir où Nikola Jokic est désigné MVP devant lui, on peut dire que le message est passé. Joel Embiid a voulu marquer le coup, et malheureusement pour eux, les Hawks ont servi de victimes expiatoires.

Joel Embiid est en train de traumatiser Clint Capela. La domination technique et physique est totale, et Nate McMillan est à court de solutions. La série s’annonce très longue pour les intérieurs de Géorgie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités