*
Connect with us

Actualités

Les confidences de Matisse Thybulle : défendre Russell Westbrook et Bradley Beal, c’est un défi d’adaptation

Source Photo : AP Photo/Matt Slocum

Envoyé au charbon pour défendre sur les extérieurs adverses, Matisse Thybulle est devenu un soldat fiable chez les Sixers depuis sa draft. Un défi aussi complexe qu’ambitieux l’attend pour le premier tour des playoffs, neutraliser les deux énergumènes que sont Russell Westbrook et Bradley Beal.

En une seule saison, le backcourt Westbrook-Beal a d’ores et déjà fait ses preuves. Le duo s’illustre dans des styles différents et défendre sur eux est une tâche complexe. Matisse Thybulle relèvera ce défi pendant toute la série qui oppose les Sixers aux Wizards. Habitué à la besogne défensive, l’ancien Huskie sait qu’il devra sans cesse s’ajuster selon son adversaire direct. Premièrement, Russell Westbrook est difficile à cerner pour sa capacité à être all-around. Sa puissance et sa vitesse le différencient des autres meneurs, mais le coller lui donne la possibilité de trouver un partenaire démarqué. Autrement dit, il faut être prêt à tout lorsque l’on serre Brodie.

« Westbrook est difficile à défendre parce qu’il est tellement rapide, que si vous essayer de l’empêcher de scorer, vous lui ouvrez des lignes de passes pour qu’il trouve ses coéquipiers. Il est un incroyable passeur et ce serait le laisser jouer sur l’une de ses forces. Il faut essayer de trouver un équilibre entre ne pas être trop près en laissant des espaces et ne pas être trop loin en lui laissant la possibilité de tirer ou d’aller au cercle. »

Bradley Beal cherche davantage à scorer. Deuxième meilleur scoreur de la ligue, Ben Simmons et Matisse Thybulle n’ont même pas pu l’empêcher de planter 33 points dans le Game 1. Obsédé par le panier, Real Deal trouve toujours un moyen de martyriser la défense adverse. En se créant ses propres situations ou sur des shoots ouverts, on ne laisse jamais Beal seul sur le parquet.

« Ce gars est inarrêtable offensivement. Nous avons Joel Embiid, mais ils ont Bradley Beal. C’est très dur et on voit à quel point on doit se déployer pour essayer de le ralentir, et là encore, juste pour essayer de le ralentir. C’est un joueur incroyable. »

Être sur le dos de Russell Westbrook et de Bradley Beal, voilà un menu bien chargé réservé pour Matisse Thybulle. Le sophomore n’aura pas souvent le temps de souffler, mais sa présence peut-être un facteur décisif dans la série.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Bradley Beal veut essayer d'y croire : message de désespoir ou vraie croyance ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités