*
Connect with us

Actualités

Les Bulls gagnent encore, DeMar DeRozan et Lonzo Ball sont fans de l’état d’esprit de l’équipe

Source photo : NBC Sports

Basket champagne à Chicago ! Non seulement, ça fait le show, ça assure le spectacle, mais les Bulls l’emportent aussi, et d’ailleurs, les coéquipiers de DeMar DeRozan et Zach Lavine n’ont toujours pas perdu dans cet exercice 2021-22. 

Quatre victoires, aucune défaite, du jamais vu dans l’Illinois depuis 1996-97 : Les Bulls confirment leur excellente présaison et s’emparent de la première place, car il s’agit de la dernière équipe invaincue (à l’Est). Chicago a du se démener, et plus particulièrement, DeMar DeRozan qui a scoré 11 points (sur 26) dans le dernier quart temps, contre son ancienne équipe. 

Avec toutes les recrues, on aurait pourtant pu penser que les victoires allaient mettre du temps à venir, le temps que les joueurs apprennent à se connaître, que les automatismes apparaissent, mais on a pour autant l’impression que les joueurs se connaissent depuis longtemps, et les nouveaux apportent déjà, comme en témoigne des performances de DeMar DeRozan (26 points), Lonzo Ball (15 points, 5 passes) et Alex Caruso (8 points, 4 interceptions). L’ancien joueur des Spurs et des Raptors admire la compétitivité de ses coéquipiers.

L’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé de venir à Chicago c’est que tout le monde avait envie de réussir, de gagner. Tout le monde avait cette envie, de la ville à l’organisation et aux joueurs avec lesquels j’ai parlé. C’était l’état d’esprit de tout le monde : c’est gagner maintenant. Nous ne sommes pas en phase de développement, nous voulons gagner maintenant. Nous avons encore une longue route. On a encore beaucoup de choses à corriger pour apprendre. C’est une longue saison.. Démarrer sur un 4-0 c’est bien, mais il nous reste encore beaucoup de matchs à jouer. On ne peut pas considérer ce bilan comme une sorte de badge d’honneur, nous devons comprendre que le prochain match sera encore plus compliqué.

Outre le bilan collectif parfait, c’est aussi la défense qui a un tout autre visage. A peine 98 points encaissés par match (6ème meilleur défense de la ligue), plus de 10 interceptions de moyenne (4ème meilleure équipe), 6.5 contres (6ème meilleure équipe). A l’image de Lonzo Ball, il y a de nombreux joueurs revanchards, et le meneur explique que c’est une force de cette équipe.

Je pense que nous avons beaucoup de joueurs de caractère, nous voulons tous gagner, et gagner ensemble. Je pense que lorsque tu as dans la même équipe des gars qui ont un objectif commun et le même état d’esprit, ça facilite l’alchimie, et c’est ce qui se passe.

Attention toutefois, à ne pas voir ce bilan en trompe l’œil puisque les Bulls ont eu un calendrier relativement facile jusqu’à présent (Raptors, Pelicans, Pistons x2) et dans les jours à venir, ça va se corser (Knicks, Jazz, Celtics), et d’ailleurs, c’est la première fois que Chicago est dans le positif depuis…2017 ! 

Les Bulls sont très bons en ce début de saison, et ça résume par un effectif complet, où le danger peut venir des stars, comme des joueurs du banc. Et plus, l’équipe défend dur, ce qui permet d’avoir des ballons de relance rapidement ! 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités