*
Connect with us

Actualités

Les Bucks remettent ça : 29 points d’écart, nouvelle humiliation pour le Heat

La série revanche tant attendue entre Milwaukee et Miami est en train de tourner à la démonstration. Un premier match serré et depuis une domination totale des Bucks. Un seul mot sur les lèvres de tous les fans, sweep ?

Le Heat se devait, devant son public, de laver l’affront du match 2, perdu de 34 points sur le parquet des Bucks. Sauf que tout ne s’est pas passé comme prévu. Dans un premier quart temps où les deux équipes ont une adresse catastrophique, ce sont encore et toujours les blancs du Wisconsin qui prennent le lead. Un Brook Lopez propre proche du panier et cela suffit pour défaire un Heat à l’abandon. L’attaque des hommes d’Erik Spoelstra est désastreuse sur toute la première mi-temps, hormis un Jimmy Butler (16 points sur la mi-temps) qui se bat. Bam Adebayo n’est que l’ombre de lui-même et Duncan Robinson ou Goran Dragic ne sont pas aussi percutants que dans le game 1. De l’autre côté, on ne force rien mais on creuse l’écart. Le rythme est plutôt lent, mais des Jrue Holiday ou Khris Middleton se régalent dans un jeu collectif parfaitement mis en place par Mike Budenholzer. 49-36 à la mi-temps, le match est déjà joué.

En seconde mi-temps, le Heat essaye de revenir dans le match avec une attaque plus collective. Orienté autour de Jimmy Butler, le système d’Erik Spoelstra est un peu plus efficace qu’en première mi-temps, et des joueurs comme Nemanja Bjelica (14 points) ou Tyler Herro (9 points) arrivent à trouver quelques shoots propres. Sauf qu’en face, quand on a le couteau sous la gorge de l’adversaire, on hésite pas. Milwaukee possède une bande d’assassins d’élite, qui vont tuer définitivement le match dans le 3ème quart temps. Jrue Holiday (19 points), PJ Tucker (5 points) ou Bobby Portis (11 points), les shoots tombent dedans et enterrent un Heat fataliste et déprimant. Miami est sans vie, la salle ne répond plus, Pat Riley a la mine déconfite, et on commence doucement à faire tourner au milieu du dernier quart temps, pour abréger les peines des titulaires. La défense de Milwaukee aura été suffocante tout le long du match et Miami termine le match avec seulement 84 points au compteur. Résultat final 113-84, la porte semble toute proche pour les joueurs de South Beach.

Les Bucks d’une facilité déconcertante au moment de mettre la tête du Heat sous l’eau. Le big three n’a même pas à forcer pour écarter d’un revers de la manche cette équipe de Miami. Le sweep est tout proche, et les demi-finales de conférence aussi.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Goran Dragic ou le symbole d'une équipe en perditon depuis la bulle : "Nous avons perdu notre confiance"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités