Connect with us

Actualités

LeBron James en a marre des défaites dans le money-time : « C’est frustrant »

LeBron James
Source photo : Los Angeles Time

LeBron James qui atteint la barre des 38 000 points, Russell Westbrook en triple-double…la soirée aurait pu être belle pour les Lakers, surtout s’il y avait eu un game-winner au bout. Sauf que pour la deuxième fois de suite, Los Angeles a échoué sur sa dernière possession…avec une nouvelle fin de match litigieuse ?

Depuis trois rencontres, les Lakers ont l’occasion de marquer un grand coup dans la course aux playoffs/play-in. Mais depuis trois rencontres, les Lakers perdent. Avec un scénario qui se répète notamment dans les deux derniers matchs : les coéquipiers de LeBron James ont la balle de match, avec la possibilité d’un game-winner, avec du temps sur les possessions. Sauf qu’à chaque fois, le ballon ne rentre pas…et ça se termine dans la controverse.

En effet, contre les Mavericks ce sont LeBron James et Troy Brown Jr qui ont eu le shoot de la victoire, avec une faute non sifflée alors que ça semblait assez clair. Cette fois, c’est Russell Westbrook qui pouvait faire gagner le match à son équipe, et si Brodie assure qu’il y avait faute, Joel Embiid estime que ce n’est pas le cas. Néanmoins, il n’y a qu’un constat : la défaite. Chez un compétiteur comme le King, l’expression « défaite encourageante » n’existe pas, et on veut bien le croire.

C’est frustrant. On est dans ces positions et on n’est pas capables de ressortir avec la victoire. On produit du bon basket, mais on ne gagne pas les matchs. La meilleure chose dans cette ligue, c’est que vous avez une opportunité de vous racheter très vite, et d’être meilleur le joueur suivant. On doit être prêt pour jouer une équipe jeune, rapide et énergique des Rockets.

Justement, est-ce qu’il y avait mieux à faire pour Russell Westbrook…et Darvin Ham ? Car effectivement, lorsque le sixième homme des Lakers capte le rebond et se retrouve avec Joel Embiid en face, il reste 15 secondes, et le coach dispose encore d’un temps mort. Au final, l’ancienne star du Thunder s’y reprend à deux fois pour bien gérer son un contre un contre la star des Sixers. Néanmoins, Darvin Ham ne se sent pas coupable.

Moins un, vous avez un de nos meilleurs playmakers au cercle, un de nos meilleurs finisseurs au cercle, avec la balle et Embiid devant lui. Je prends ce scénario tous les jours de la semaine. Nous devons juste finir l’action. En étant mené d’un point avec le ballon dans les mains de Russell Westbrook, je suis à l’aise avec ça. Je ne sais pas combien de fois je peux le répéter. Si c’était Bron, ce serait la même chose. C’est une déception d’avoir perdu. Et c’est une déception de ne pas pouvoir bien terminer un match. Mais il n’y a pas d’erreur, j’ai confiance en mon joueur, et ça ne va pas changer. Nous devons faire une meilleure action.

Prendre un temps-mort était-il nécessaire ? Certes, les défenseurs auraient changé, et Joel Embiid ne se serait probablement pas retrouvé sur Russell Westbrook. De plus, l’action se serait probablement terminée avec une isolation pour LeBron James, étant la superstar de l’équipe.

Trois défaites sur les trois derniers matchs pour les Lakers, et les coéquipiers de LeBron James se retrouvent à…trois victoires de la sixième place. Malgré un excellent début d’année, les Lakers semblent retrouver la forme qu’on leur connaissait en 2022. Pour retourner une nouvelle fois la dynamique, ne suffit plus que de rentrer les shoots dans le money time. 

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Les Lakers gagnent enfin un money time et pas n'importe lequel !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités