*
Connect with us

Actualités

Lebron James a pris feu dans une rencontre totalement maîtrisée : DeMar DeRozan encore trop seul pour créer l’exploit

2ème rencontre en 2 jours pour les Spurs et même s’ils n’ont pas semblé fatigués, il se sont pris une grosse raclée en courant la plupart du temps derrière le score. Les deux équipes ont du mal à marquer en ce début de match et malgré 2 shoots ratés très tôt dans le match, DeMar DeRozan est irrésistible  Pour attaquer la raquette ou pour jouer à mi-distance, les Lakers ont toutes les peines du monde à le contenir. Le souci est que dans les 15 premières minutes de la rencontre le garçon est esseulé. Patty Mills et Lamarcus Aldridge, qui sont ses deux lieutenants en ce moment, ne touchent pas terre en envoyant parpaing sur parpaing. Un vilain 0/11 combiné pour débuter la rencontre. Heureusement que le backourt de Pop donne un petit coup de main mais l’offense de San Antonio n’est globalement pas au rendez-vous. Les Lakers appuient sur la seconde unit durant le 2ème quart-temps avec un super banc, menés par Dwight Howard et Kyle Kuzma, tous deux à plus de 10 points.

Après un fabuleux 3ème quart-temps, on se dit que DeMar DeRozan a réussi à faire pencher le match en sa faveur. Sa chaleur est telle que Vogel décide d’envoyer en mission Anthony Davis sur lui. Deboo est le garçon qui permet qu’il n’y ait pas un gros écart, en le stabilisant autour des 10 points. Les deux équipes scorent beaucoup dans le 3ème quart-temps et la mise à mort de San Antonio surgit au début du 4ème quart-temps. Les Lakers et les Spurs balancent à 3 points à ce moment du match mais personne ne shootera aussi bien que Lebron James. En l’espace de 3 petites minutes, la star des Lakers s’en va planter 5 paniers à 3 points, ce qui clore définitivement la rencontre. En chaleur, il fêtera ça comme il se doit avec son banc : 36 points, 7 rebonds et 9 passes décisives. Anthony Davis terminera à 18 points et 5 joueurs de Los Angeles seront au-dessus de la barre des 10 points. Côté Spurs, hormis les 28 points de DeMar DeRozan, aucun joueur ne dépassera des 13 points. Avec un Lebron James on fire, il était impossible de gagner si Lamarcus Aldridge n’était pas au niveau (7 points à 3/11).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités