*
Connect with us

Actualités

Le potentiel de Lonzo explose à son tour : le meneur « frise » le triple-double de moyenne en 2020

Voilà, on attendait ce monstre lors de sa draft, qui était comparé à Jason Kidd. Ce garçon capable de planter à 3 points, défendant comme les plus grands, avec la capacité à friser le triple-double et bien sûr balancer quelques briques avec des pourcentages aussi hideux que les cheveux de Kyle Kuzma. Les chiffres ne le montrent pas sur l’ensemble de l’exercice : 12 points, 5.6 passes et 6.1 passes. Allons plus loin que les chiffres, c’est une raison pour laquelle le basket est si croustillant en analyse. Ball était déjà très bon avant de venir à la Nouvelle Orleans. Il a un impact assez dingue et les Lakers de l’an passé ne diront pas le contraire, surtout en défense. Malheureusement pour Zo, il passe sa vie à se blesser et ce fut aussi le cas un peu plus tôt dans la saison avec les Pelicans, sauf que depuis, il joue tout simplement à un niveau d’All-Star, il ne faut pas avoir peur des mots. Comme beaucoup, il a eu du mal à trouver son rôle. Parfois, il ne débutait même pas les matchs, parfois il ne les terminait pas et même à certaines rencontres, il ne dépassait pas les 20 minutes.

Ce regain de forme est aussi due à l’absence de Jrue Holiday. Le jeune meneur a plus de ballons, de responsabilités, des deux côtés du terrain et il assume. Les haters du meneur ne seront pas d’accord avec notre titre car il est vrai qu’on ne peut pas évoquer le mot triple-double en 2020 mais il en est très proche : 15.8 points, 7 rebonds et 9 passes décisives. Un monde quand il faut comparer avec les chiffres de décembre : 10.7 points, 5.9 rebonds et 4.9 passes. Mais si on veut parler de « Triple Double Watch », il tourne à un peu plus de 12 points, 9 rebonds et 11 passes décisives sur les 5 dernières rencontres. Les pourcentages laissent encore à désirer (à peine 40% au shoot et 30% à 3 points) mais il shoote avec confiance et ça en dit long. Plus encore, il forme un duo somptueux avec Brandon Ingram, arrivant à le trouver dans les meilleures conditions. En défense, il s’occupe très souvent du meilleur guard, surtout dans le money-time. Demandez donc à Donovan Mitchell… Si Ingram est solide sur la saison, on attend autant de Ball et pas seulement sur un mois, il en est capable. Mais comme chaque winner, on retiendra son impact avec les victoires. Depuis qu’il évolue à haut niveau en 2020, les Pels ont un des 5 meilleurs bilans de la ligue.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités