*
Connect with us

internet don't lie

Le meilleur des réseaux : Karl-Anthony Towns en a plus rien à foutre

On se retrouve comme tous les soirs pour la chronique des réseaux, où on vous lâche tout ce que vous pouviez rater hier soir. Les stars du jour ? Karl-Anthony Towns, Stephen Curry et Bronny !

On savait que le niveau de leadership de Karl-Anthony Towns n’était pas bien élevé mais il semble repousser jour après jour la limite. Sur une position en isolation de son sophomore star, l’intérieur préfère repartir dans son camp, plutôt que d’attendre la fin du tricotage d’Anthony Edwards. On a vu mieux comme attitude, le match remporté contre les Lakers est-il l’arbre qui cache la forêt ? Les Wolves se sont pris à nouveau une énorme claque, contre les Clippers cette fois.

On reste à Los Angeles pour terminer cette chronique, avec justement le grand retour de Patrick Beverley chez les Clippers. Il en aura vécu des choses avec cette équipe : « 0 regret, on a transformé la ville des Lakers ent celle des Clippers. » Enfin, Bronny montre qu’il grandit bien (1.88) et surtout avec ses jeunes jambes en claquant des moulins à vent lors du concours de dunks de son lycée. En bonus, on vous lâche sans trop de doute, la plus belle photo de la saison grâce à l’insolence de Stephen Curry.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in internet don't lie