*
Connect with us

Vidéos

Le Kevin Durant clutch est de retour : le dagger dans la dernière minute pour libérer les Nets !

Pendant que Kyrie Irving se prend pour un politicien, Kevin Durant faisait du sale sur le nouveau terrain de Brooklyn et il s’est même targué du shoot de la rencontre, en faisant (enfin) gagner son équipe dans les toutes dernières secondes du match opposé à Denver. Un doux plaisir de revoir le monstre dans son état naturel. Les Nets avaient besoin de ce shoot pour l’emporter il ne fera pas de mal au mental de KD qui restait sur deux échecs dans les dernières secondes. Et vu tout ce qui se passe « dehors », les Nets valideront cette victoire sans sourciller.

Kevin Durant nous avait habitué à mieux dans le money-time. Il a eu l’occasion de se montrer par deux fois en fin de match et ne se montrera pas décisif. D’abord contre les Hornets avec un potentiel shoot de l’égalisation en ligne de fond. Bismack Biyombo avait beau monté dessus, la superstar des Nets a rentré ce shoot des milliers de fois. Plus flagrant encore, ce qui est arrivé contre les Wizards de Russell Westbrook. Après l’échec de Kyrie Irving, Kevin Durant avait la balle en mains et complètement esseulé, il réussit pourtant à rater ce shoot qui paraissait si facile pour lui à 4 mètres du panier. En cette nuit du 12 janvier, il n’allait pas se laisser prier pour se rattraper. Après une seconde mi-temps dévastatrice, il s’occupe de l’action la plus importante du match. Handoff avec Jarrett Allen, à la réception du ballon, il lui demande de partir pour jouer l’isolation. Kevin Durant ne se prive pas face à Will Barton. Il pénètre aisément, KD crée une séparation avec son défenseur, stepback à 3 points. GAME. Les locaux l’emporteront 122 à 116.

Malgré lui, Kyrie Irving a provoqué un véritable circus autour de cette équipe. Les ondes sont mauvaises et il fallait ainsi vite rebondir. Avec deux personnalités telles que lui et Kevin Durant, il était certain qu’en bien ou en mal, cette franchise allait faire parler. Mais d’un point de vue mental et comptable, les Nets devaient vraiment l’emporter pour ne serait-ce qu’espérer diminuer un incendie déjà conséquent. KD score comme un grand malade cette saison mais il manque définitivement des faits d’armes en fin de match pour dire qu’il était vraiment de retour. C’est désormais chose faite.

Lebron James se fout des Rockets : le 3 points à la Stephen Curry, il est là que pour le show

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Vidéos