Le duo Luka Doncic – Kristaps Porzingis incroyable pour une 1ère : une défaite mais surtout des fans des Mavs aux anges – The Daily Dunk
Connect with us

News

Le duo Luka Doncic – Kristaps Porzingis incroyable pour une 1ère : une défaite mais surtout des fans des Mavs aux anges

Plus que n’importe quel match, le résultat importait peu, il s’agissait de voir avant tout où en était Kristaps Porzingis. Le bonhomme a rassuré en étant très bon avec Luka Doncic dans la défaite contre les Pistons (124-117).

18 points l’un, 21 pour l’autre. Pour la petite ironie du sort, Kristaps Porzingis et Luka Doncic auront rentré et raté le même nombre de shoots (7/18). Après n’avoir pas joué pendant presque deux ans, l’important était de savoir où en était le garçon. Visiblement, Kristaps Porzingis va très bien et ses moves dos au panier ou alors à mid-range, ne pouvaient que rappeler un dénommé Dirk Nowitzki. Les deux aussi ont assuré au jeu à deux avec « Luka Magic » à la mène. Pick and pop ou pick and roll, les deux vont être un sacré problème à l’avenir. Rick Carlisle a été vraiment cool puisque pendant presque 3 quart-temps, on a eu le droit à une rotation de match « normale ». Porzingis a galéré un peu physiquement avec un cardio logiquement à travailler mais pour le reste, que dire ? Le mec bouge plutôt bien, le toucher est présent et il se permet même de crosser Andre Drummond aux alentours de la ligne à 3 points.

Luka Doncic avait quant à lui des fourmis dans les jambes pour son premier match. Il s’autorise un peu tout et n’importe quoi entre passe aveugle pour Seth Curry et dribble à la hot sauce dans le vide. Mais en face, il y a une véritable équipe puisque le nouveau titulaire Bruce Brown, ne se laisse pas faire avec une petite embrouille des familles. Et ce sera un peu à l’image de l’équipe qui avait besoin d’être secouée afin de réagir. Derrière le duo Griffin – Drummond, la 1ère mi-temps n’est pas mauvaise mais les Mavericks dominent au score. Viendra par la suite le 3ème quart-temps et surtout le money-time. En début de 4ème, Derrick Rose (18 points) s’énerve vraiment, bien aidé par Luke Kennard qui plante de loin (5/6). Dallas n’arrivera véritablement pas à répondre comme il se doit avec les seconds couteaux pas très adroits.

Jalen Brunson a planté 11 points et a été très bon en sortant du banc, sans doute le meilleur joueur avec Hardaway et ses 17 points. Petit souci pour Dallas hier, le gros problème d’adresse de loin mais rien de surprenant pour une rencontre de pré-saison. Chez les Pistons, le backourt a aussi été très maladroit en première mi-temps chez les starters, avant de se rattraper par la suite. Cela ne se verra pas dans les stats mais la montée en intensité de Morris aura bien aidé l’équipe à réaliser un gros run dans le 3ème. Il sera très important dans ce rôle cette saison.

Et voilà pour ce match très agréable à voir jouer, malgré le nombre conséquent de remplaçants qui est rentré en fin de match. Les deux équipes seront très kiffantes à suivre, tant au niveau du jeu que vis à vis des résultats.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News