*
Connect with us

Actualités

Le changement, c’est maintenant : 1er match et Game Winner pour DeMar DeRozan avec les Spurs !

Source photo : SPIN.ph
Hier, c’était la première sortie officielle de DeMar DeRozan sous le maillot des Spurs et ça s’est plutôt très bien passé. Dans la victoire, il a été décisif dans les moments chauds mais il a aussi été présent sur la feuille de statistiques. On peut dire que c’est une première rêvée pour l’ancien de Toronto. Maintenant qu’il est intégré à la culture Spurs, l’All-Star va pouvoir dérouler tranquillement, enchaîner les performances et le plus important, faire gagner son équipe.

Pas de Tim Duncan, pas de Manu Ginobili, pas de Tony Parker et pas de Kawhi Leonard, l’A&T center était dépaysé hier soir. Fort heureusement pour eux, il y a encore Gregg Popovich…et surtout il y a DeMar DeRozan désormais. Les Spurs ont obtenu une victoire difficile alors qu’ils auraient pu creuser l’écart plus tôt dans le match. Si LaMarcus Aldridge était dans le dur avec son tir, c’est bel et bien le néo Spurs qui a joué le rôle du sauveur en fin de match. 

Effectivement, Jimmy Butler (oui, lui) venait juste d’égaliser et sans aucun temps mort, les Texans ont filé la balle à DeMar DeRozan. Il joue son un contre un, fait reculer la star des Wolves, et nous marque un petit panier avec la planche. Alors, certes ce n’est pas le panier le plus beau, mais en revanche, cela prouve qu’il est déjà concentré avec sa nouvelle équipe, qu’il est passé à autre chose. Après le match, il est revenu sur ce panier qui offre la victoire aux siens. 

Je l’ai déjà fait pendant quelques années. J’essaye toujours d’être agressif, et dans les moments chauds, je veux toujours être là. Je n’ai pas peur de commettre des erreurs, mais avec ça, je n’ai pas peur d’essayer d’y aller et de gagner le match. 

On peut clairement dire que la première de DeMar DeRozan est réussie. Non seulement les statistiques sont bonnes (28 points, 4 rebonds, 4 passes) mais c’est lui qui est décisif avec ce Game Winner. L’All-Star a déjà la confiance de ses coéquipiers, qui lui ont laissé le ballon de la gagne. Et même en général, il a eu des isolations, des systèmes pour lui dans le money time. Gregg Popovich et les Spurs font vraiment tout pour que l’ancien Raptor s’intègre rapidement, et surtout qu’il se sente bien. 

Car s’il se sent bien, la confiance viendra, et avec cette confiance, c’est la réussite qui viendra. L’objectif pour l’arrière est de continuer sur cette lancée, de continuer à faire gagner son équipe. Il faut comprendre qu’il souhaite activer le mode vengeance, de gagner tous les matchs possibles. Néanmoins, il va falloir garder toute cette force, toute cette énergie jusqu’en avril. Comme premier match, ça aurait pu être bien pire, mais là il faut bien dire que c’est le scénario rêvé. 

DeMar DeRozan qui inscrit le panier de la gagne, c’est du déjà vu. Par contre, le faire lors du premier match officiel dans sa nouvelle équipe, c’est du lourd. Outre son game winner, sa performance globale a été satisfaisante et il faudra confirmer cela lors du prochain match contre les Blazers de CJ McCollum. Surtout avec les blessures, c’est en partie à lui de step-up d’un level. Il en est parfaitement capable et d’ailleurs, il a très bien commencé à le faire. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités