*
Connect with us

Actualités

Le cauchemar des Nets a eu lieu cette nuit : Kyle Lowry a décidé de semer le trouble dans une soirée édifiante

Titre ou pas à la fin de la saison, Brooklyn va se souvenir de ce match là, c’est une certitude. Tant sur le terrain qu’en dehors, l’équipe n’était pas au point. C’est vraiment dommage, on a vu dernièrement une certaine continuité. Kyle Lowry en a profité pour montrer sa forme du moment, bien aidé par un Pascal Siakam en mode diesel.

Tout commence lors du coup d’envoi. Kevin Durant n’est pas présent. Malika Andrews annonce que la star des Nets ne « start » pas mais qu’il pourra arriver plus tard dans le match à cause du protocole et d’un éventuel cas contact. Le match est alors dominé par Toronto, notamment grâce à une défense poreuse des Nets dans la raquette. Comme d’habitude en soi. Kevin Durant fait son entrée et trouve le moyen de perdre 3 ballons et faire 3 fautes. Le pire ne fait que se profiler. Toronto mène toujours, les fautes techniques se multiplient et KD se retrouve même à 5 fautes. Le cauchemar continue pour le joueur qui a appréhendé ce match. Pour la première fois, il retrouve les Raptors suite à sa blessure au tendon d’Achille lors des finales 2019. La poisse ne veut pas le lâcher dans le 3ème quart-temps. Le staff des Nets lui demande de quitter le match. Le protocole l’y oblige

Pendant ce temps, les Nets essayent de faire face. On aurait pu s’attendre à une agressivité de Kyrie Irving et James Harden dans cette fin de match. Mais les mecs sont paumés, le coaching staff aussi. Le barbu ne tente que 8 shoots. S’il est doué à la passe, les Nets attendaient de lui de stepup en toute fin de match. C’est un problème qu’il n’a pas encore résolu. Toutefois, on voit vraiment que le mal est profond sur ce match avec Kyrie Irving. Il adore shooter, il adore marquer, néanmoins, le joueur n’est pas lui même. 12 shoots tentés seulement et plus encore, seulement 1 dans le money-time, ce qui n’est arrivé pour ainsi dire jamais dans un  match aussi serré. Cette absence flagrante a profité à Pascal Siakam, qui porte les Raptors dans le 3ème quart-temps. Kyle Lowry prend ainsi la suite dans le 4ème avec 8 points de suite et des shoots venus d’ailleurs. Les deux atteignent la barre des 30 points pour le plus grand malheur de Steve Nash qui est obligé d’abdiquer.

De cette manière, on a plus surveillé ce qui s’est passé en dehors des terrains que sur les terrains. Ce n’est jamais bon signe et la NBA se retrouve avec une cible dans le dos avec ce dossier Kevin Durant géré de manière catastrophique. Mais n’en n’oublions pas les Raptors qui ont gagné 8 de leurs 12 derniers matchs. En pleine forme, ils retrouvent la place qui est la leur petit à petit !

Mark Cuban pète un plomb sur les accusations contre sa star : personne n’a le droit de toucher Luka Doncic

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Kevin Durant décapite la NBA comme jamais auparavant : l'amende va être salée sucrée mais au moins il s'est lâché

  2. Pingback: Joue la comme DeMar DeRozan : Kyle Lowry allume les journalistes sur les rumeurs de transfert

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités