Le cardio de Rudy Gobert est monstrueux : l'incroyable course du français pour contrôler Mobley, Allen et Garland sur une même possession !
*
Connect with us

Actualités

Le cardio de Rudy Gobert est monstrueux : l’incroyable course du français pour contrôler Mobley, Allen et Garland sur une même possession !

C’est le genre d’action qui ne marquera pas forcément les highlights mais qui donnera de nombreux points à Rudy Gobert pour la course au dpoy. On y voit du spectacle mais aussi du qi basket, du timing et bien sûr de l’efficacité. Est-ce grâce à la boxe que le joueur français a autant de cardio en fin de match ? Les fans des Cavs doivent en tout cas lui en vouloir d’avoir gâché une potentielle victoire…

Rudy Gobert a été vital des deux côtés du terrain et encore plus en fin de match. Il termine la rencontre à 6 points, 20 rebonds et 5 contres. On vous parlait dans la nuit de son dunk monstrueux sur Jarrett Allen, qui sera doublement important puisqu’il s’agira des derniers points du Jazz. En se faisant le replay, une autre action a attiré notre attention. En rentrant dans le méga money-time comme le disait si bien Geroge Eddy, Rudy va lâcher une possession monstrueuse en défense et assez symbolique de son match. Dans un premier temps, le joueur du Jazz arrive très bien à gérer Mobley qui hésite et décide finalement d’envoyer Jarrett Allen au alleyoop. Gobert dévie la passe et ça ne s’arrête pas là, il gène à nouveau Evan quand il tente le hook. Les Cavs ont un peu de réussite sur cette possession puisque Darius Garland arrive à hériter du cuir pour aller au layup. Qui va le cueillir au bon moment ? Rudy Gobert encore une fois qui ne cesse de courir dans tous les sens ! Le ballon finira par rentrer mais seulement 20 secondes plus tard et ces secondes seront précieuses puisque le match se termine au buzzer. C’est le genre de mindset qui pourrait lui donner le dpoy et à l’image de Draymond Green, ces joueurs qui ne lâchent jamais l’affaire ont droit d’être mis à l’honneur. Ces actions ne passeront pas souvent sur SportsCenter mais sont toutes aussi importantes que les highlights et montrent aux plus jeunes l’importance de ne jamais lâcher.

Les matchs comme celui-ci ? On en redemande tous les jours surtout que nous étions dimanche soir, un jour où la qualité n’est pas souvent présente. C’est une belle façon de montrer au yeux de la France et de l’Europe, que Cleveland est tout sauf de la rigolade cette saison.

Question existentielle : D’où viennent les noms des 30 franchises de la NBA ?

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le touchant témoignage de Rudy Gobert à son papa : "Ne pas aller en NBA l’a détruit"

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités